Greg Beugnot : « On veut le titre »

Visiblement soulagé après une victoire difficile à acquérir, l’entraineur chalonnais ne cache les ambitions de titre de son équipe qui doit cependant encore travailler sa défense.

Sur la question des rotations

« Aujourd’hui (hier), on a vue que l’on manquait de fraicheur à la fin. Parce que c’était un vrai bon match, un vrai bras de fer. Les petites rotations que j’ai pu faire en plus nous ont certainement permis d’avoir un peu plus de fraicheur. Parce qu’aujourd’hui, on est un peu dans le dur physiquement ce qui peut expliquer cette maladresse récurrente que l’on a depuis deux matches aux lancers-francs. Blake Schilb en était à 50 d’affilée, il en a loupé trois ce soir (hier). Ce sont des matches intenses, importants ce qui explique que l’on ne puisse pas s’appuyer en permanence sur nos rotations et quand elles arrivent elles doivent être performantes de suite. Si on avait perdu le match ce soir (hier), ils revenaient à deux défaites de nous car en cas d’égalité on était battu au pointaverage. Mais il nous reste encore des déplacements importants, le championnat n’est pas fini ».

 

Sur le match de JBAM

« Au départ il était un peu à l’envers. Ça n’est jamais très facile de jouer contre son ancien club. On se met beaucoup de pression car il y’a tous les amis qui sont là, toute la famille donc on veut bien faire. Je trouve qu’il était un peu excité en début de match à trop vouloir en faire. Par contre après il a eu la sérénité qu’il fallait et à la fin il était exceptionnel défensivement, attentif sur les rebonds offensivement comme défensivement, très propre sur les écrans, dans la lecture du jeu aussi. C’est JBAM. Il faut toujours le canaliser parce que de temps en temps l’énergie prend le dessus sur la concentration ».

 

Sur le départ des NBAers

« Il faut demander aux équipes qui les avaient. Nous on a refusé d’en prendre. Thabo Sefolosha voulait commencer la saison avec nous mais je n’ai pas voulu car j’aurais déstabilisé mon équipe. Je l’aurais fait jouer à la place de qui ? Blake Schilb ? Malcolm Delaney ? Mes rotations ? C’est un pari que je n’ai pas voulu faire. On voit les équipes qui ont perdu leurs joueurs NBA… ».

 

Sur la question des errances défensives

« C’est un peu de fatigue. Mais quand on veut défendre c’est dans la tête. Il y’a déjà 50% des joueurs qui peuvent défendre s’ils le veulent. Si on se dit que l’on ne fait pas d’effort et que l’on pense à l’attaque, c’est dangereux. On les avait prévenus avant le match et ce soir (hier) je suis content car ils se sont remis dans le fil conducteur que l’on doit avoir pour gagner les matches. C’est l’investissement individuel qui fait aussi la qualité de la défense. Après ça il faut la réactivité collective défensive. Et là comme on est un peu émoussés, c’est lent. Mais ça fait un mois que l’on est comme ça ».

 

Sur le calendrier à venir et la gestion des matches

« Ouvrir plus le banc oui mais après il faut être rentable. Je ne suis pas là pour faire des cadeaux. Ouvrir le banc c’est ce qu’on a bien fait dans la première période du championnat. On l’a fait surtout en Coupe d’Europe, en championnat on est allé chercher des matches avec les jeunes sur le terrain donc c’est bien. Mais il y’a des matches importants dans la saison qu’il faut savoir gagner et celui-là en faisait parti.

Face au HTV pourquoi pas si le travail est bien fait avant et si l’investissement est là. Je ne sélectionne pas les matches mais eux se douteront. Ça sera à eux de montrer. Mais ça n’est pas pour ça que je changerais mon cinq majeur. Il ne faut pas que l’on soit suffisant. L’humilité que l’on a fait que l’on fait une bonne saison. Si on se voit trop beau, ça peut-être très dangereux. Personne n’est indispensable s’il ne fait pas le travail ».

 

Sur les ambitions de l’équipe

« On a annoncé clairement la couleur : on veut le titre. L’année dernière, on a gagné la Coupe de France et c’était une satisfaction car c’était le premier titre. Ça aurait été dangereux de dire après la Semaine des AS wahouh super. C’est pour ça que vous ne m’avez pas vu sauter au plafond après. Il va falloir être dur dans les têtes, travailler la défense, être bon des deux côtés du terrain. Mais je pense que ce groupe-là doit être ambitieux. Gagner un trophée c’est se préparer dès le début du championnat pour aller le chercher. Il ne faudra rien lâcher dans les play-offs. Aujourd’hui je trouve que mon équipe a ses qualités-là. Ils ne lâchent rien ».

Tags : , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Nikita

    Même si j'aurais adoré revoir Sefolosha rejouer à Chalon, il faut admettre qu'il n'a pas tord Beugnot à propos des NBAers.