ALL STAR GAME

Greg Beugnot demande de la patience pour son équipe

Le succès face à Gdynia en Euroleague n’a pas enflammé les esprits.

Malgré le succès de jeudi en Euroleague, du côté de Chalon on n’a pas été dithyrambique dans les réactions ; d’abord par rapport à la qualité de l’adversaire et par la suite parce que l’on
sait que le collectif est encore bien fragile. En effet, la préparation en dents-de-scie du fait des nombreuses blessures n’a pas encore permis à Greg Beugnot d’avoir un collectif parfaitement rôdé notamment pour ce qui concerne ses US.

« Ce n’est pas tant Shelden qui doit s’habituer à l’équipe, mais plutôt tout le collectif qui doit apprendre à jouer avec. D’un pivot aérien, on passe à un pivot plus lourd, qui
est plus dans le travail au sol. Ça demande de nouvelles habitudes et forcément un temps d’adaptation. Quant à Brion on doit pouvoir l’amener, à travers notre collectif, à être encore plus fort. Mais pour un joueur qui découvrait tout juste ses nouveaux coéquipiers, on aurait signé des deux mains avant le match pour qu’il ait la rentabilité qu’il a eue » a-t-il expliqué dans Le Journal de Saône et Loire.

Face à Poitiers ce dimanche, les Bourguignons ne partiront donc pas la fleur au fusil.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.