Greg Beugnot : « On était en équipe »

Ensemble… Tel était le mot d’ordre après-match de Greg Beugnot qui a apprécié de voir ses joueurs jouer en équipe.

Sur la victoire
greg3 » Aujourd’hui (hier) je trouve que c’est bien qu’il y ait eu une réaction parce qu’à Valence on était dans le vide intersidéral. Là ce soir (hier) on était en équipe; je ne sais pas si le travail commence à payer mais ils commencent à jouer ensemble, ils s’investissent ensemble, ils défendent ensemble. Il y’a encore beaucoup d’erreurs et je vous garantie que ça m’énerve. Dans le contenu c’est une équipe qui peut défendre et qui peut attaquer. Aujourd’hui (hier) c’était le match le plus abouti avec celui contre Villeurbanne en Coupe d’Europe, c’est-à-dire qu’il y’a eu une bonne qualité des deux côtés du terrain, une très bonne circulation de balle en attaque, beaucoup d’investissement en défense. Il y’a du mieux ».

Sur la progression du groupe
« Je ne suis jamais satisfait. Il y’a toujours des trucs à travailler. Ça ça me parait logique. Je ne sais pas s’il y’a de l’acquis, il n’y a que l’avenir qui nous le dira. Je pense que le match contre Cholet va être très important aussi. On est dans un championnat où on ne peut pas relâcher. On a pris tellement de retard à l’allumage qu’il arrivera un moment où il faudra faire une belle série pour pouvoir remonter sur les autres. Aujourd’hui c’est mieux mais ça reste fragile. Mais ce soir (hier) je pense que les joueurs sont contents d’avoir montré qu’ils étaient une vraie équipe. Je pense que c’est le plus important. Ils font tous les efforts dans leur registre. Mais il faut que l’on travaille encore plus même si ce soir (hier) il y’a eu de la vraie qualité de jeu en attaque ».

Sur le calendrier
« On reçoit mardi Varèse, vendredi on va à Carpentier où on reçoit Cholet, dimanche on joue Rouen à Rueil et on va ensuite à Ulm. Je suis obligé de leur donner demain (aujourd’hui) parce qu’avant une semaine et demie ils n’auront qu’un jour. En Eurocup on va continuer à jouer pour ne pas fausser la poule et puis je vais certainement être amené à plus de turn-overs par rapport aux matchs de championnat ».

Sur Louis Labeyrie
« Ça n’est pas une question de confiance, c’est que le coach a moins confiance en lui. Louis est un joueur qui rentre moins dans mon projet de jeu. Il a joué un peu à Valence et ça a été une catastrophe, il a fait trois erreurs. C’est pour ça que je préfère m’appuyer sur des plus jeunes qui seront plus à l’écoute et plus investis. Ça n’est pas la faute de Louis attention. Il ne faut pas oublier que quand je suis arrivé j’ai hérité d’une équipe, à part deux/trois joueurs. Certains ont eu du mal à rentrer dans mon moule, regardez Jawad. Ça a été dur pour lui. Après c’est marche ou crève, je ne vais pas faire de cadeaux. Mais si je peux faire jouer Louis je le ferrais. Mais j’avait aussi été mécontent de la prestation de Vincent Poirier à Valence parce qu’il a aussi été nul. Après il faut attendre une blessure, Si Ada (Sané) se blesse Louis a plus de chance. Mais je ne pense pas qu’Ada soit parti pour ça ».

Sur Andrew Albicy
« Je pense qu’il a plus confiance en lui; il sent que le coach est derrière lui et qu’il ne le lâchera pas. Je pense aussi que ses coéquipiers ont un profond respect pour ses qualités en connaissant ses défauts. Ils sont tolérants par rapport à lui car il a de la générosité. Lui prend confiance et l’équipe aussi. Andrew progresse mais il est encore loin de son niveau futur. J’ai trouvé qu’il avait été meilleur dans la gestion du jeu. Ça n’est plus le même gamin qu’avant ça devient un homme. Et pour être un meneur de jeu il faut être un meneur d’hommes ».

 

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.