Greg Beugnot : « On fait du bricolage en permanence »

L’entraineur chalonnais a regretté l’absence de certains joueurs.

Depuis le début de la saison, l’Elan Chalon semble toucher par une sacré scoumoune. Il faut dire que le staff doit compter avec un bon nombre de blessés ce qui rend la tâche difficile pour les matchs. Et face à une équipe ambitieuse comme Antibes qui tend vers le niveau Pro A, une mauvaise surprise pouvait être envisageable. Et le coup n’a pas manqué puisque les Bourguignons se sont inclinés disant ainsi adieu à un trophée dont ils étaient double tenant du titre. Pour Greg Beugnot, il est désormais temps que les blessés puissent revenir au plus vite.

« On ne voulait pas lâcher ce match. Encore une fois ce n’est pas d’envie, ni de volonté qu’on a manquées, mais de soldats… Sans nos blessés on n’arrive pas à installer notre collectif. On fait du bricolage en permanence. Maintenent, ce que je voudrais c’est que nos blessés reviennent et surtout qu’on nous laisse travailler en paix » (Le Journal de Saône et Loire).

Avec les mois chargés qui attendent Chalon, cela ne serait en effet pas du luxe.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.