Greg Beugnot : « On ne gagne pas n’importe comment »

Greg Beugnot, entraîneur du Paris Levallois, était satisfait de la manière avec laquelle ses joueurs ont battu Cholet Basket.

Greg-Beugnot-AnnDee-LamourSur la victoire
« La priorité c’est de gagner certes mais c’est surtout la manière. Ce qui commence à être rassurant chez nous c’est que l’on voit le contenu. Même quand on est mauvais en première mi-temps et que l’on ne défendait pas assez, il y’avait quand même du contenu par rapport à une identité de jeu sur le terrain. C’est plutôt rassurant, on ne gagne pas n’importe comment. Si c’était pour gagner sur des exploits individuels, non. On commence à voir une vraie hiérarchie, on voit des systèmes appliqués, on voit de la défense…. Je n’ai pas du tout aimé l’équipe en première mi-temps, je ne m’en cache pas.

Par contre en deuxième mi-temps j’ai beaucoup apprécié parce que l’on a vu un autre visage. On était dominateur et oppressant. A la fin on voit qu’à Cholet ils tirent la langue. Tout le monde n’est pas à son niveau de forme mais ça ne déstabilise pas le jeu ni l’équipe, et c’est très bien ».

Sur le public
« J’ai bien aimé le fait qu’il y’ait ce soir (hier) un vrai public parisien. Il y’a un vrai public à Paris pour une vraie équipe à Paris. Ça aide c’est évident. Il faut voir la joie des joueurs à la fin. Ils sont contents, ils ont été portés pendant tout le match. C’est important; un public à Paris avec une belle équipe ça peut faire mal. C’est ce qu’il a manqué pendant des années d’avoir une vraie identité. Aujourd’hui on a une équipe qui monte en puissance, il y’a une salle de qualité, un bon public. Pourvu que ça dure ».

Sur le scénario du troisième quart-temps
« On est monté en intensité défensive, on était pressant sur les situations de pick-and-roll. Après tant qu’il n’y aura pas la perfection ça veut dire que l’on peut toujours apprendre. Mais sur la croyance dans c que l’on fait c’est le jour et la nuit entre la première et la deuxième mi-temps. Je pense que l’on est capable d’user les équipes et en fin de match d’opposer notre physique ».

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.