Greg Beugnot : « On ne peut pas perdre autant de ballons »

Si Greg Beugnot a vu du mieux dans la prestation de ses joueurs, l’entraineur du PL a regretté le trop grand nombre de balles perdues.

S’il y’a un secteur dans lequel le Paris Levallois n’a pas laissé entrapercevoir du mieux face à la Chorale de Roanne, c’est en ce qui concerne le nombre de balles perdues (19 au total). Alors que les deux équipes ont été au coude à coude pendant une bonne partie de la rencontre, les joueurs franciliens ont à leurs dépends à chaque fois redonner confiance à leurs adversaires en leur redonnant des ballons faciles. C’est d’ailleurs le point qui laissait le plus de regrets à Greg Beugnot après le coup de sifflet final de la rencontre.

« On ne perd pas le match sur l’investissement sur tout ça même si on manque encore de croyance en ce que l’on fait. On était un peu timoré au départ. Mais je pense surtout aux balles perdues; si on perd ce soir( hier) c’est surtout à cause de ça. Il y’a eu des balles perdues sur des contre-attaques, sur du basique. C’est peut-être de la précipitation ou autre mais il faut que l’on travaille là-dessus. On ne peut pas perdre autant de ballons. On doit être plus en contrôle sur les balles perdues. Si ça déjà on le gère c’est mieux parce qu’on a eu de très bonnes phases offensives. On leur a redonné le match sur des balles perdues, pas sur des tirs loupés » (Site Roanne).

 

Mardi prochain, le Paris Levallois fera son entrée en Eurocup avec la réception de Valence qui n’a pas caché faire de cette compétition un objectif majeur de cette saison. Avec une équipe où l’on retrouvera entre autres Romain Sato, Justin Doellman, toute balle perdue serait alors encore plus dangereuse.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.