Gregor Beugnot ne fera pas de cadeau aux joueurs

C’est un discours musclé qu’a tenu Gregor Beugnot à L’Est Républicain juste après sa prise de fonction.

Lors du derby contre Strasbourg dimanche dernier le Sluc Nancy a sans doute touché le fond pour ce qui constituait la dernière d’Alain Weisz à la tête de l’équipe. Tout le monde a notamment en tête le comportement de Dominique Sutton, arrivé une dizaine de jours avant, qui a refusé de sortir du terrain, son coach devant alors faire appel à l’aide des arbitres afin de l’y contraindre. Depuis Gregor Beugnot est arrivé pour tenter le pari de sauver le Sluc d’une descente vers laquelle il semble couler. Et l’un de ses principaux objectifs sera de remettre de l’ordre dans le groupe comme il l’a confié à L’Est Républicain. « On aura besoin de tout le monde, tous ceux qui veulent tout donner pour l’équipe. Je ne ferai pas de cadeau à ceux qui tirent dans le mauvais sens ou divisent. Ce sera sanction ou alors ils partiront. Même si je n’ai pas encore une connaissance assez précise du rôle de chacun, je pense que cette équipe manque d’un leader et de hiérarchie […] Quand on a la chance de faire ce métier, il faut tout donner et avoir valeur d’exemple. Si certains ne comprennent pas cela, ce sera marche ou crève. Je veux que les joueurs se sentent responsables, car c’est trop facile de faire porter le chapeau à un coach« .

Ce samedi le Sluc Nancy recevra les Sharks d’Antibes dans un match à l’odeur de maintien, les Antibois ne comptant qu’une seule victoire de plus et constituant donc un adversaire direct dans la course au maintien. Bien entendu une défaite ne serait pas une condamnation tout comme un succès ne signifierait pas que l’équipe serait sortie d’affaire. Mais une victoire aurait au moins le mérite d’apporter un peu de sourires dans un contexte beaucoup trop pesant depuis plusieurs semaines.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.