Gregor Beugnot regrette que le match face au BCM n’ait pu être décalé

Le Paris Levallois n’aura que quarante-huit heures entre son match de championnat face au BCM et son déplacement à Banvit.

Pour le Paris Levallois les prochains jours seront particulièrement chargés. En effet, dimanche les joueurs de Gregor Beugnot iront dans le Nord pour y affronter le BCM quarante-huit heures seulement avant un déplacement en Turquie pour y jouer Banvit en match retour des quarts de finale de l’Eurocup. Ce timing serré laisse quelques regrets au coach francilien Gregor Beugnot.

« On a eu beaucoup de messages de sympathie. Il y’a même des clubs français qui étaient prêts à anticiper pour décaler les matchs, sauf Gravelines. Ils ont refusé alors qu’au départ c’est nous qui acceptions de jouer le dimanche car ils n’avaient pas leur Vip. Je trouve ça aberrant. Si on ne fait pas preuve de plus de solidarité que ça ça n’est pas normal. On avait même trouvé la date, le 14 avril. Je suis un peu déçu là-dessus ».

Pour optimiser le temps de récupération, les joueurs du Paris Levallois iront en Turquie en avion privé afin de décrocher une demi-finale historique pour le club en Eurocup.

Crédit photo : Mercieca

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.