Guerschon Yabusele : « Je ne me voyais pas refuser »

Guerschon Yabusele est revenu via L’Equipe sur son choix de signer en Chine.

Guerschon YabuseleUpdate : Lorsque son choix de rejoindre Shanghai a été annoncé, cela a suscité quelques commentaires acerbes. Mais Guerschon Yabusele assume. « L’aspect financier n’a pas compté plus que ça. Moi, c’est le basket avant tout. Je vais avoir un entraîneur et un préparateur physique à disposition rien que pour moi. Déjà, au niveau du projet, c’était intéressant. Après, je ne vais pas vous mentir. J’ai zéro diplôme et on me propose de gagner en cinq mois ce que certains ne gagnent pas en dix ans de carrière. Je ne me voyais pas refuser, que ce soit par rapport à moi ou ma famille. Depuis quelques mois, mon ambition était de rendre à ma mère tout ce qu’elle a fait pour nous. Qu’elle arrête de travailler » (L’Equipe). 

21.07 Drafté en 16e position par les Boston Celtics au mois de juin, Guerschon Yabusele ne devrait pas découvrir la NBA cette saison. Malgré des apparitions satisfaisantes en Summer League, l’ancien joueur de Rouen va vraisemblablement saisir l’opportunité de se faire la main à l’étranger pendant une saison.

L’intérieur français de 20 ans devrait s’engager avec les Shanghai Sharks en première division chinoise pour un contrat juteux de 1.5 million de dollars, comme l’a révélé le Boston Globe jeudi.

Son agent Olivier Mazet, nous a confirmé par téléphone que la transaction était « en très bonne voie » et que le contrat proposé à son client était « 10 à 12 fois supérieur » à ce que proposaient notamment l’ASVEL et Nanterre. Les Celtics dépêcheront un membre de leur staff pour suivre Guerschon Yabusele sur la saison et effectuer des rapports sur ses prestations. Il participera tout de même au programme d’intégration des rookies NBA avant de s’envoler pour Shanghai.

Deux anciens joueurs de la grande ligue font pour le moment partie de l’effectif coaché par Wang Yong : Bernard James, passé par les Dallas Mavericks et AJ Price, l’ex-meneur des Indiana Pacers.

avec Barbara YOUINOU

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.