Hervé Beddeleem : « Yannick, je ne sais pas s’il voudra poursuivre l’aventure »

Pour la saison 2014-2015, le BCM Gravelines-Dunkerque pourrait afficher un visage bien différent comme l’a expliqué Hervé Beddeleem à la Voix du Nord.

Akpomedah-Bokolo-ValentinDelrueAlors qu’il reste encore trois matchs de saison régulière à jouer, le BCM Gravelines-Dunkerque fait partie avec Cholet des équipes qui n’ont plus rien à jouer en championnat. Au début de saison, personne n’aurait imaginé un tel scénario alors que le club maritime présentait l’un des plus gros budgets de la Pro A. Mais l’équipe, qui restait sur deux premières places en saison régulière, a accumulé les coups du sort tout au long de la saison entre les erreurs de casting (Gary McGhee, Yakhouba Diawara…), les blessures (Yannick Bokolo…), la trop fameuse bagarre lors du déplacement au Paris Levallois et les suspensions qui en découlèrent… Sans coupe d’Europe et avec un changement de maire, le budget du BCM devrait donc être revu à la baisse pour la prochaine saison. Mais surtout le visage de l’équipe pourrait bien changer comme l’a expliqué le directeur exécutif du club Hervé Beddeleem dans les colonnes de la Voix du Nord.

« Yannick, je ne sais pas s’il voudra poursuivre l’aventure mais je ne le pense pas puisqu’il avait voulu partir il y a deux ans. Cyril, je ne sais pas. Juby, c’est sûr que la question va se poser. Ousmane Camara a une clause de départ. Les autres, s’ils désirent partir, on discutera mais, financièrement, on n’a pas les moyens de les faire partir ».

L’intersaison maritime promet donc d’être agitée. Comme la saison que vient de vivre le club…

Crédit photo : Valentin Delrue

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.