Hilton Armstrong « Contre Roanne, ça va être très physique »

Le nouvel intérieur de l’ASVEL revenait hier en conférence de presse sur la venue de Tony Parker et le match de demain face à la Chorale.

Sur le match de samedi

Je pense que ce sera un match difficile, un match très physique, mais aussi fun. Si l’équipe continue de progresser comme nous l’avons fait depuis le début de la saison, l’équipe pourrait être contente du résultat du match.

La venue de Tony

C’est une bonne nouvelle, nous nous sommes préparés sans lui, nous continuons de nous préparer comme s’il n’était pas là, les objectifs restent les mêmes. Nous allons essayer de faire les mêmes choses. Nous allons toujours jouer pour gagner, jouer dur. Nous verrons quand il sera là s’il y a des changements. Tony a beaucoup d’expérience, de talent ça va être bien. C’est l’un des meilleurs meneurs de jeu actuellement, il peut nous aider.

Connaissait-il Tony ?

Pas beaucoup. J’ai parlé avec lui seulement pendant la période de recrutement pour parler de l’équipe. Ça a l’air d’être quelqu’un de très bien.

Sur Roanne et ce qu’il a pensé d’eux en préparation

Nous avons joué contre eux plusieurs fois, nous avons eu des difficultés par rapport à leurs intérieurs, et Roanne va probablement essayer de marquer plus de points à l’intérieur. Ce ne sera pas la même équipe…

Uché

C’est un très bon joueur, je ne sais pas quel âge il a, mais il a beaucoup d’expérience. Ça fait quelques années qu’il joue, il est un peu lent au niveau des appuis, mais il utilise beaucoup son physique pour compenser ce manque de vitesse. C’est un très bon joueur. Ça n’a pas trop d’importance le type de joueur contre qui je joue, ce qui compte, c’est que la compétition soit relevée pour que je puisse progresser et que ça me rende meilleur.

Son nouvel environnement

J’ai beaucoup à apprendre encore. Les règles sont différentes, il y a pas mal de choses qui changent, mais à la fin on revient toujours aux mêmes choses, marquer des paniers… J’ai un peu de mal avec la défense car les coups de sifflets sont différents, mais je suis là pour apprendre.

Dans sa vie de tous les jours

Ça va pas trop mal. Ma femme prend soin de moi. (Rires) Elle parle bien français, je là suis, elle s’occupe de tout. Je commence à apprendre un petit peu le français.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (4)

  1. Tapion

    ça fait drôle de voir que des US qui évoluaient en NBA la saison passée peuvent respecter le basket FIBA.

    ça change des Deron Williams et cie…

  2. Millesimes

    Tony est " quelqu’un de très bien " – C'est beau un employé qui adore son patron