Il était une fois en Lega A : Demi-finales, match 5

Cette année, on vous décortique la Lega A, première division du championnat italien, à la loupe.

marquez haynesEA7 Emporio Armani Milano Banco di Sardegna Sassari 73-76
On donnait peu cher de la peau des Sardes avant ce match 5 en terre lombarde mais un certain Drake Diener n’entendait pas partir subito presto en vacances et ses 16 points, 6 rebonds, 4 assists et 5 steals ont boosté la confiance de ses coéquipiers, qui étaient pourtant menés de 4 points à l’entame du dernier quart. Son cousin Travis a été absolument irrésistible dans le money time, plantant 11 points à une défense milanaise impuissante. Les protégés de Luca Banchi avaient beau disposer de leurs habituelles ressources offensives (Keith Langord et David Moss à 16 et 15 points) et défensives (Samardo Samuels : 13-6-1), ils n’ont pas su boucler le match. En plus du talent, les banquiers sardes ont un coeur gros comme ça et ce n’est pas Caleb Green, une nouvelle fois impressionant (14-5-2), qui nous fera changer d’avis. Milan, qui mène la série 3 à 2, devra être plus mordant lors du match 6 ce soir afin de composter son biglietto pour la finale.

Montepaschi Siena Acea Roma 91-75
A la rue en octobre, les Sienesi sont, à la surprise générale, les premiers à valider leur ticket pour la finale. Dans le sillage d’un MarQuez Haynes revenu au firmament de son talent (29-4-4 pour 35 d’évaluation) après s’être déguisé en homme invisible lors des deux matchs à Rome, les bergers toscans ont fait preuve d’un très grand pragmatisme, shootant à 56% de près et à 50% à la périphérie. Avec son sniper attitré, Josh Carter (14 points à 4/9 from Downtown) et un Matt Janning extrêmement dégourdi (13 punti, 5 assists, 3 steals), la Mens Sana n’a pas tremblé un seul instant. Malgré la maestria de leurs arrières Phil Goss (23-5-6) et Bobby Jones (17 d’éval’), les Giallorossi n’ont pas fait le poids, la faute notamment à un Trevor Mbakwe moins à l’aise que d’ordinaire (12 points-11 rebonds tout de même) et aux contre-performances de Quinton Hosley (4 d’éval’) et Josh Mayo (2 punti). Incapables de jouer bien au même moment, les hommes de la capitale quittent donc les playoffs. Et dire que c’était le dernier match d’Alessandro Tonolli, à la Roma depuis 20 ans et chauffeur officiel de banc depuis 5 (seulement 3 minutes sur le terrain cette saison sans être blessé) ..

Les stats ici

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.