Il était une fois en Lega A : Quarts de finale des playoffs, match 2

Cette année, on vous décortique la Lega A, première division du championnat italien, à la loupe.

dienerEA7 Emporio Armani Milano Giorgio Tesi Group Pistoia  87-67
Valeureux lors du Game 1, les thésards pistoiesi nous ont de nouveau offert une bonne dose de mordant lors de ce Game 2, faisant jeu égal jusqu’à la mi-temps avec Ale Gentile (19 punti) et Samardo Samuels (16 points, 6 rebonds). Carbonisés, ils n’ont ensuite plus pu tenir la cadence imprimée par l’enfant de Forlimpopoli, Daniel Hackett (10-3-5), et ont laissé l’écart se creuser, à l’image du scénario du match précédent. Brad Wanamaker (9-3-4) bien pris par la défense lombarde, JaJuan Johnson (14 punti) et Deron Washington (13 buckets) se sont chargés de reloader la boxscore toscane, mais dévorés au rebond (18-35!!!) par les tours de contrôle de Milano-Malpensa, les hommes de Paolo Moretti (élu coach de l’année de Lega) se sont traînés comme un boulet leur déficit de taille. Troisième match ce soir à Pistoia où les thésards sont condamnés à l’emporter s’ils veulent conserver un espoir…

Banco di Sardegna Sassari Enel Brindisi  89-62
Malmenés pendant trois quart-temps par d’insolents Brindisini lors du Game 1, les banquiers sardes n’y sont pas allés par quatre chemins ce coup-ci, infligeant d’entrée de jeu un hallucinant 31-13 à leurs visiteurs. L’issue du match ne faisant plus l’ombre d’un doute, Drake Diener en a profité pour engranger les bénéfices (31 punti à 7/9 from Downtown !!!) tandis que son cousin Travis régalait le personnel de la banque avec 10 assists (+8 points). Marques, indigent en attaque, c’est le plus grand des deux (Caleb) qui a porté haut l’honneur des Green (16 points, 5 rebonds). Côté Brindisi, le match 1 avait visiblement laissé des traces. Delroy James, encore une fois à côté de ses pompes (2-6-1), le trio Jerome Dyson-Michael Umeh-Folarin Campbell (11 points chacun) s’est évertué à ouvrir des brèches dans la défense sarde, en vain. 2-0 pour Sassari qui se déplace ce soir sur le parquet de la Pala Pentassuglia.

Acqua Vitasnella Cantù Acea Roma  62-64
Nouvelle performance de toute beauté des volpi romani qui mènent désormais la série 2-0. Après avoir créé la sensation lors du Game 1, les louveteaux loups romains ont renouvelé leur performance, au grand dam du public de la Mapooro Arena, qui comptait sur une réaction d’orgueil de ses protégés. Au coude à coude tout au long du match, Canturini et Romains ont pu compter sur la solidité de leurs hommes forts, les volubiles Joe Ragland (17 points, 4 assists) et Adrian Uter (10 points-12 rebonds) répondant parfaitement aux envolées de Quinton Hosley (16-3-2) et Trevor Mbakwe (15 points-11 rebonds). Mais là où les romains pouvaient s’appuyer sur une adresse probante (54% de près et 39% à 3 points), les locaux connaissaient des flottements (42% à 2 points, 29% from Downtown) à l’image du très décevant Maarten Leunen (0 point à 0/7 en 34 minutes). Troisième match demain soir sur le terrain de la Roma. Pour les Lombards ça sent le sapin…

Montepaschi Siena Grissin Bon Reggio Emilia  88-84
Malgré les affaires judiciaires qui secouent le club, les joueurs de la Montepaschi ont rappelé qu’ils restaient une redoutable équipe. Placés sur de bons rails dès les premières minutes par l’archer Erick Green (20 points à 4/5 de loin), les Sienesi ont pris le large jusqu’à la fin du troisième quart, comptant jusqu’à 19 points d’avance sur un cinq émilien irreconnaissable, où Rimantas Kaukenas (5 points à 1/7) et Andrea Cinciarini (4-2-1) étaient très loins de leurs standards habituels. Croyant tenir leur victoire, Josh Carter (17 points) et ses coéquipiers se sont alors relâchés, concédant bientôt 15 points à la paire de flingueurs James White (20-7-4)Ojars Silins (16 punti) et les laissait se rapprocher dangereusement… Heureusement MarQuez Haynes, jusqu’alors transparent, enfilait son tee-shirt de taulier et inscrivait 9 points (12 pour lui au total) qui valent de l’or. Siena is not dead ! Gitchi gitchi ya ya hee (oh yeah yeah) !

Les stats ici

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.