Il était une fois en Lega A : Quarts de finale des playoffs, match 5

Cette année, on vous décortique la Lega A, première division du championnat italien, à la loupe.

lega aEA7 Emporio Armani Milano – Giorgio Tesi Group Pistoia  88-78
Ambiance des grands soirs au Mediolanum Forum pour le match 5 de cette série haletante entre des Milanais trop relâchés lors de leurs deux apparitions sur le parquet de la Pala Carrara, et des Pistoiesi absolument épatants. Ces derniers étaient d’ailleurs en tête d’un souffle à la mi-temps (40-39) grâce à un Kyle Gibson déchaîné (20 punti) et à un JaJuan Johnson dominateur (16 punti, 6 rimbalzi, 3 stoppate), ce qui avait le don d’enflammer les nombreux tifosi pistoiesi ayant fait le déplacement. Mais Daniel Hackett (20-3-4) et Keith Langford (16 punti) revenaient des vestiaires avec un compas dans l’oeil et faisaient mouche dans toutes les positions. Les visiteurs prenaient un éclat d’autant plus sévère que le big man lombard Samardo Samuels compilait 14 points, 8 rebonds et 3 stops. Dans ce contexte, les hommes de Paolo Moretti se révélaient incapables de suivre la cadence imprimée par l’EA7, d’autant que leur go-to-guy Brad Wanamaker était moins en verve que d’habitude (14 points à 4/11, 2 rebonds, 5 assists). Fin de la belle aventure pour le petit poucet de ces playoffs, tandis que les demis-finales débuteront vendredi pour les neveux du roi de la sape (l’oncle Giorgio) avec la réception des banquiers sardes de Sassari.

Montepaschi Siena – Grissin Bon Reggio Emilia 84-79
Habitués des grands rendez-vous, les joueurs de la Mens Sana ont parfaitement géré cette rencontre décisive face à des Emiliani dominés dans tous les compartiments du jeu. Comme lors des rencontres précédentes, le sérénissime MarQuez Haynes a fait office de leader technique et offensif au sein d’un collectif toscan extrêmement adroit (55% à 2 points, 50% à 3 points). Particulièrement adroit (20 points à 7/13, 5 rebonds et 9 assists), l’ancien Chalonnais n’a plus rien à voir avec le joueur en proie au doute qui était arrivé à Sienne sur la pointe des pieds il y a cinq mois. A ses côtés, Tomas Ress a parfaitement joué son rôle de coûteau suisse (13 punti, 6 rimbalzi, 3 stoppate) tandis que les arrières américains Josh Carter et Erick Green cumulaient 20 points (à 4/7 from Downtown). Mené tout au long du match, Reggio termine sa très belle saison (avec un titre en EuroCup s’il vous plait) sur un ultime récital de son duo star James White (21 points, 7 rebonds)-Andrea CInciarini (18 points, 7 rebonds, 4 assists). La Montepaschi rejoint donc les demis-finales après avoir été menée 2-1 dans cette série et retrouvera la Virtus Roma ce samedi sur le parquet de la Pala Estra.

Les stats ici

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.