Irrésistible Chalon

Vainqueur 93 à 78 du PL, Chalon a montré un visage des plus séduisant lors de cette 27e journée.

Deux jours après avoir éliminé l’ASVEL en demi-finale de la Coupe de France, le PL a remis le bleu de chauffe face à Chalon.  Et il n’y a pas eu de temps mort avec deux équipes très en verve dès le début du match avec une préférence pour les shoots extérieurs côté PL. Il faut dire que les Chalonnais avaient bien ciblé Sean May. Dans un match très serré et façon no defense, les deux formations se sont rendues coup pour coup à trois avec un Giovan Oniangue encore très bon dans cet exercice.  Mais l’euphorie ne durant jamais très longtemps, le match a pris une tournure un peu plus défensive à l’attaque du deuxième quart-temps. Cependant Chalon arrive alors à conserver une courte tête d’avance grâce à cette réussite au tir primé, l’un des atouts majeurs de son jeu (27-31 à la 13e). Grâce à un pressing défensif très agressif, les Chalonnais parviennent à mettre à mal le jeu d’attaque du PL. Pour autant les hommes de Christophe Denis sont loins d’être ridicules mais l’adresse diabolique des Bourguignons les laissent un cran derrière à la pause (39-52).

De retour des vestiaires, le PL a du mal à trouver la petite étincelle capable d’enflammer la rencontre en leur faveur malgré la bonne forme de Giovan Oniangue. Imperturbables, les Chalonnais n’ont même pas soufferts de la sortie pour blessure de Tchicamboud à la 27e.  Des deux côtés du terrain, l’Elan donne le tournis à son adversaire. Avec ce niveau là on assiste au retour de l’Elan si dominateur de la saison 2011-201 (51-70 à la 30e). Mais à l’attaque du money-time, on croit entrevoir une petite révolte du PL poussée par Andrew Albicy (6 points en deux minutes). Sauf que Chalon rentre encore et encore au tir primé annihilant l’éventualité d’un retour francilien. Mais il faut le dire ce Chalon-là était bien trop fort pour espérer véritablement l’emporter.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.