Ismael Bako : « On sait qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent nous battre »

Ismael Bako et l’Asvel assument parfaitement leur statut de chassé.

Contre une équipe strasbourgeoise encore très convalescente, l’Asvel n’a pas eu besoin de forcer son talent pour rejoindre le dernier carré. En demie, les Villeurbannais affronteront ce samedi Boulogne Levallois avec, comme le souligne l’intérieur Ismaël Bako, la pancarte de chassé dans le dos.

« C’était important de montrer qui on était. Je pense que l’on a très bien démarré le match. On a Charles Kahudi qui est de retour avec nous. De mon côté, je veux donner beaucoup d’énergie à l’équipe, surtout en défense. Aujourd’hui (hier), je pense que tout le monde a bien occupé son rôle, c’est pour ça que l’on a gagné. Sur la fin, on a pu faire tourner, c’est une très bonne chose. Après nous on a l’habitude de jouer beaucoup de matchs, ça peut être un avantage car les autres équipes sont peut être un peu moins habituées. Il faudra jouer de la même manière face à Boulogne, bien les scouter.

On sait qu’il y a beaucoup de personnes qui veulent nous battre. C’est pour ça qu’à tous les matchs on doit être à 100%. On voit que face à nous les autres équipes ont toujours un niveau extra. Mais avec les joueurs que l’on a, on peut assumer ça. On a beaucoup de rotations et si on continue de jouer de la même manière, on a de bonnes chances de gagner le match ».

Crédit photo : Bellenger/IS/LNB

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.