ITW Adrien Moerman : « Le but est de me faire ma place »

Heureux de reporter à nouveau le maillot bleu, Adrien Moerman entend bien saisir sa chance pour la Coupe du monde.

adrien moermanAprès une brillante saison avec le Limoges CSP, l’intérieur Adrien Moerman passe un été en bleu. Après la campagne avec les A’ (onze victoires en onze matchs), il a en effet entamé la préparation pour la Coupe du monde avec les A. Une campagne internationale pour laquelle Adrien Moerman est prêt à saisir sa chance. Entretien.

BasketActu : Qu’est-ce-que ça te fait d’être présent à l’INSEP pour cette préparation ?
Adrien Moerman : D’être là c’est une fierté parce que ça fait quand même six ans que je n’avais pas reporté le maillot de l’Equipe de France. Maintenant le plus dur sera d’être sélectionné. Il faudra se faire sa place et c’est ça qui sera le plus difficile parce qu’avec le secteur intérieur que l’on a ça va être très difficile. Je pense que ça va se jouer sur de petits détails. C’est à moi de faire un plus grand pas et d’essayer d’intégrer cette Equipe de France.

BasketActu : Tu as aussi fait la campagne avec les A’; que retiens-tu de cette expérience ?
AM : Ca m’a bien apporté avec Pascal (Donnadieu, son ancien entraineur à la JSF Nanterre, ndlr); ça m’a aidé dans l’alternance entre mon jeu poste bas et extérieur. Je pense que l’on a fait une excellente tournée avec les gars; on a gagné tous nos matchs et ça m’a mis en condition pour l’Equipe de France A. Je n’ai eu que cinq jours de repos donc ça m’a permis de ne pas revenir avec cinq kilos en trop et d’être dans un bon état d’esprit et une bonne condition physique.

BasketActu : On voit que la génération 88 prend encore plus de place cette année…
AM : On est cinq je pense à se retrouver. Ca fait six ans que l’on n’avait pas rejoué ensemble en Equipe de France. Et encore Nico Batum ça va faire sept parce que le dernier championnat d’Europe moins de 20 ans il n’était pas là. C’est bien de se retrouver; maintenant comme je te disais le plus dur va être de se faire sa place.

BasketActu : Cette préparation peut-elle aussi être pour toi un moyen d’engranger de l’expérience pour plus tard ?
AM : Avec Flo et Boris je vais apprendre beaucoup. Je vais jouer contre eux et c’est là qu’ils vont me faire progresser, m’apprendre des moves, des petits trucs d’anciens. Je prends tout, je suis là pour apprendre et j’ai hâte que Boris vienne, que l’on joue ensemble.

BasketActu : En revenant en France à Limoges avec le titre de champion et ce retour en bleu, c’est un peu une année charnière dans ta carrière ?
AM : Je pense que c’est une année charnière car avec le titre c’est sans doute pour ça que j’ai pu retrouver l’Equipe de France. La saison qu’on a fait avec Nobel c’est un tremplin; pour moi en venant ici le but est aussi de me faire ma place, engranger de l’expérience… C’est ça que je veux. Après si je ne suis pas sélectionné ça ne sera pas un drame et il faudra rebondir encore plus fort. Avec l’expérience que j’ai acquis avec l’Equipe de France, je pourrais m’en servir avec Limoges. Cette expérience est un premier pas et j’espère faire partie de cette équipe dans le futur avec la génération 88-89.

 

Crédit photo : Valentin Delrue

 

 

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.