ITW Alain Koffi : « On se bat pour la Leaders Cup »

Pour Alain Koffi, la participation à la Leaders Cup serait un grand pas vers le maintien

BasketActu : Est-ce-que la participation à ce All Star Game a été une surprise ?
Alain Koffi : En début de saison, le projet était vraiment de se relancer, d’avoir du temps de jeu pour reprendre du plaisir car au Mans j’étais limité à quinze minutes. Heureusement pour moi j’ai eu des responsabilités à Rouen. Ça c’est bien passé, on a gagné des matchs, j’ai pu aider mon équipe. Cette sélection je ne m’y attendais pas vraiment mais ça m’a fait vraiment plaisir.

BasketActu : Ça a aussi récompensé le bon début de saison du SPO Rouen…
AK : Le début de saison a été un peu compliqué mais on a su rester solidaire pour gagner des matchs. Sincèrement c’est une bonne chose car tout le monde nous voyait beaucoup plus bas. C’est un soulagement de se dire que si on continue sur cette lancée-là on n’aura pas à lutter avec les deux derniers pour le maintien.

BasketActu : Comment l’équipe a réussi à passer le cap du début de saison délicat ?
AK : Le coach a fait un gros travail car on a eu pas mal de soucis avec des joueurs qui devaient partir mais non et avec un effectif assez réduit. Il a réussi à mobiliser tout le monde, à faire que l’on reste tous concentré. Notre style de jeu a fait que l’on a pu surprendre. Il faut que l’on continue à conserver cette dynamique pour que l’on gagne des matchs et que l’on décroche ce maintien.

BasketActu : Est-ce-que le départ de Sean May ne risque pas de déstabiliser le groupe ?
AK : Sean on avait gagné des matchs avant qu’il n’arrive. Mais le fait qu’il soit là a été un gros bol d’air pour nous, c’est quelqu’un hyper-talentueux. Il a été meilleur scoreur du championnat et on sait ce qu’il peut apporter. C’est à nous d’apprendre de ce qu’il nous a apporté. Maintenant qu’il est parti ça va faire un gros vide ; il ne faut pas que l’on retombe dans nos travers.

BasketActu : La force mentale est-elle la principale caractéristique de cette équipe ?
AK : Sans doute. Même avant le début du championnat on nous parlait de cette wild-card qui n’était pas méritée. Ça nous a mis dans un état d’esprit où l’on savait que l’on devait se battre contre tout le monde, que personne ne nous ferait de cadeau.

BasketActu : Cette dynamique change-t’-elle quelque chose au niveau des ambitions du club ?
AK : Ca change forcément un peu mais l’objectif numéro un c’est le maintien. Actuellement on se bat pour la Leaders Cup ; s’y qualifier serait déjà un grand pas pour le maintien. Ca permettrait d’inscrire un peu plus le club dans la progression et ce qu’il veut faire lors des prochaines saisons.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.