ITW Ali Traoré : « Je vais tout faire pour être bon et que le public me porte »

Pour le pivot Ali Traoré, le public de Beaublanc sera davantage une force qu’un frein pour son équipe.

Double champion de France en titre, le Limoges CSP espère bien réaliser le triplé et faire le Top 16 de l’Euroleague. Cependant la préparation du club a été marquée par quelques péripéties avec plusieurs blessés dont Randy Culpepper. Mais dans ce passage délicat, l’équipe devrait pouvoir compter sur l’aide de son public. Néo-limougeaud le pivot Ali Traoré compte d’ailleurs sur celui-ci pour l’aider à se dépasser. Entretien.

BasketActu : Comment as-tu vécu le Match des champions face à Strasbourg ?
Ali Traoré : Ça représente un peu notre préparation. On a eu une préparation très perturbée. Je suis surpris de l’écart mais pas du résultat. Après la saison n’a pas encore commencé ; elle commencera à partir de vendredi. On a beaucoup de boulot, on va se mettre dedans petit à petit.

BasketActu : Est-ce-que ces difficultés soudent paradoxalement le groupe ?
AT : C’est sûr. On essaye de retirer du positif dans le négatif. Hier (lundi) c’était forcément négatif mais ça nous a ouvert les yeux sur plein de choses. Ça sera à nous de corriger nos erreurs pour pouvoir progresser et bien lancer notre saison.

BasketActu : L’environnement autour de Limoges n’amplifie-t’-il pas ces difficultés ?
AT : C’est évident. Moi je sais très bien où j’ai mis les pieds. Je sais qu’une défaite c’est la fin du monde. Une victoire c’est on est champions du monde. C’est comme ça mais il n’y a pas de soucis. Il faut faire avec.

BasketActu : Tu dis que tu sais où tu as mis les pieds mais est-ce-que tu as quand même eu des surprises ?
AT : Pour l’instant c’est exactement ce à quoi je m’attendais. C’est un grand club avec beaucoup d’attentes, avec beaucoup de fans. Donc forcément il y’a des choses désagréables comme agréables. Il faut savoir le prendre avec philosophie.

BasketActu : A quel point les supporters peuvent-ils être une force ?
AT : Je n’ai pas encore joué à Beaublanc mais j’imagine que c’est un contexte qui peut très bien annihiler comme ça peut bien sûr sublimer. Pour ça il faut être bon. Moi je vais tout faire pour être bon pour que le public me porte et me force à être plus fort.

BasketActu : Ressens-tu une petite pression pour faire le triplé ?
AT : Bien sûr il y’a une énorme pression. Il y’en a toujours à Limoges. Le club veut absolument ce triplé, c’est l’objectif numéro un. On va tout faire pour y arriver.

BasketActu : Et quelle sera l’ambition pour l’Euroleague ?
AT : Le fait d’y être pour une deuxième année c’est important et ça donne de l’expérience. On a des ambitions au niveau de l’Euroleague. On veut aller chercher ce Top 16 qui n’a pas été fait par un club français depuis 2007. Les miracles se passent souvent à Limoges donc on va essayer d’en faire un nouveau.

Crédit photo : LNB/Bellenger

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.