ITW Amara Sy : « La défense sera une de nos forces »

A 37 ans, Amara Sy va disputer sa seizième dans l’élite du basket français et sa quatrième à Monaco. L’Amiral revient pour nous sur le changement de coach sur le Rocher.

Basket Actu : Certains vous comparent à Mous Sonko. Qu’en pensez-vous ?
Amara Sy : Je ne vais pas dire que je suis d’accord. C’est vrai que j’essaye de suivre ses traces, c’est un de mes exemples. C’est pour ça que je porte le numéro 5. Mais ça fait plaisir. Çà veut dire que j’ai bien suivi ses conseils et que je suis dans le vrai. C’est flatteur.

Basket Actu : Qu’est-ce le nouveau coach, Sasa Filipovski, apporte de nouveau cette année ?
AS : Pas tant de nouvelles choses que ça. Il est dans le détail comme pouvait l’être Mitrovic. Au niveau du travail, de l’investissement, de la précision, c’est la même chose. C’est juste la forme qui est différente donc il nous faut un temps d’adaptation parce qu’on est pas mal à avoir évolué sous les ordres de Mitrovic. Il y a donc des automatismes à gommer. On était en avance sur notre planning mais avec les fenêtres internationales et certains pépins physiques, on a eu un coup d’arrêt. Je pense qu’on va avoir un peu de mal à l’allumage mais qu’au fur et à mesure des semaines on va progresser pour finir fort.

Basket Actu : Sasa Filipovski est reconnu comme un coach défensif. Est-ce le petit détail qui permettra à Monaco de franchir un cap ?
AS : Ca sera une de nos forces. Très souvent, les équipes qui remportent des titres sont des équipes defensives. Mais ca ne va pas trop changer par rapport à l’année dernière puisqu’on était une des meilleures defenses. On était l’une des meilleures attaques et l’une des meilleures défenses. On faisait les deux. C’est juste la forme qui va changer, pas le fond.

Basket Actu : Malgré deux défaites en finale la saison passée, l’effectif est resté sensiblement le même.
AS : Si on a perdu deux finales, çà veut dire qu’on est allé deux fois en finale et qu’on connaît le chemin pour y aller donc c’est logique de continuer avec une grosse base de l’effectif. Tu ne peux pas prendre le risque de tout mélanger et repartir avec des inconnues. Il ne faudra pas reproduire les mêmes erreurs que la saison dernière.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.