ITW Antoine Diot : « On a les moyens de répondre aux attentes »

C’est avec enthousiasme que le néo-francilien aborde une saison pleine de défis pour lui.

BasketActu : Qu’as-tu pensé de ce premier match ?

Antoine Diot : C’est un bon premier match. Tout n’est pas encore parfait mais il y’a quand même des choses positives notamment la victoire. On s’est remobilisé après une première
mi-temps assez moyenne, la deuxième a été meilleure surtout sur le plan défensif. Là il faut continuer ça ne reste qu’un premier match. Il y’a beaucoup de choses à revoir mais on va avancer au fur et à mesure. Mais ce soir (lundi) je retiens la victoire.

 

BasketActu : Peut-être plus qu’un autre on imagine qu’il devait y avoir une impatience de ta part de refouler le parquet…

AD : Bien sûr. C’est clair que ça fait plaisir de jouer, de se donner, de transpirer un peu. Ça presque un an que mon dos me tracasse. Là je ne ressens plus du tout de douleurs donc ça
fait plaisir. Je prends plaisir à être sur le terrain et à jouer avec mes coéquipiers.

BasketActu  : Ça a du te faire quelque chose de porter un autre maillot que celui du MSB…

AD : C’est sûr que ça fait bizarre. J’ai fait mes cinq premières années pro au Mans. Je n’ai connu que ce club-là mais maintenant la page est tournée. Je suis à Paris et je suis à 100% avec le PL. Je pense que ça fera bizarre quand je jouerai contre Le Mans mais voilà c’est comme ça. Dans la vie il faut évoluer. J’ai passé de très bonnes années au Mans mais à un moment donné il faut changer d’air et je suis très content d’être ici.

 

BasketActu : Avec Andrew à la mène c’est un bon moyen de vous stimuler tous les deux ?

AD : On se tire la bourre comme on dit. Je suis très heureux qu’Andrew ait signé ici. C’est un très bon ami déjà sur le plan humain. C’est un très bon joueur de basket et je pense que l’on est très complémentaire. Donc on va pouvoir jouer ensemble et c’est parfait.

 

BasketActu : Face à Washington ça semblait déjà prometteur…

AD : C’est clair. On s’entend vraiment bien. On a déjà joué ensemble dans les équipes de France jeunes. Je connais la façon dont il joue, je sais ce qu’il apprécie et je suis très content d’être ici  avec lui.

 

BasketActu : Comment perçois-tu les attentes qu’il y’a autour de l’équipe ?

AD : Je pense que l’on a les moyens de répondre à ces attentes. S’il y’en a c’est que l’on a une grosse équipe. Maintenant il faut bosser, ne pas dire que c’est déjà arrivé. Il faut travailler tous les jours à l’entrainement en espérant faire de belles choses cette année.

 

BasketActu : Avec l’Eurochallenge ça vous fera un calendrier plus chargé mais ça doit vous satisfaire plutôt que des entrainements ?

AD : L’Eurochallenge on va jouer cette compétition pour la gagner. Ça met un objectif en plus dans la saison. Ça va être intéressant d’avoir deux matchs par semaine car je pense qu’aucun
entrainement ne peut remplacer un match. On va certainement avoir des déplacements difficiles, on va connaitre autre chose. Il faudra être solidaire  pour aller chercher ces victoires.

 

BasketActu : Et enfin de saison il y’a aussi l’Euro que tu dois garder dans un coin de ta tête ?

AD : C’est clair que j’y pense maintenant je sais que ça passe par une bonne saison. On se concentre déjà sur la saison à venir et après on verra. C’est sûr que si j’ai la chance d’y retourner je vais tout faire pour y arriver. Mais ce que je me dis c’est qu’il faut prendre les jours les uns après les autres.

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Maddox

    A Diot: " Ça met un objectif en plus dans la saison. Ça va être intéressant d’avoir deux matchs par semaine car je pense qu’aucun

    entrainement ne peut remplacer un match" c'est bien garçon, c'est comme ça qu'il faut parler! GO PL GO

  2. Slyman

    bon courage a Paris, cela fait longtemps que nous n'avons pas eu deux bon jeunes Français dans l'équipe. Je m'avance un peu mais la dernière paire française a la mène a Paris, c'était Sciarra/Parker ? Je leur souhaite des carrières aussi remplies.

  3. turin

    Indispensable complément de Parker à la mène des bleus,si son dos le laisse tranquile.En espérant vraiment le voir en Slovénie.

  4. boulashaka

    GO PL GO