ITW Antoine Diot : « La mentalité était très bien »

Pour le meneur Antoine Diot c’est la mentalité affichée qu’il faut retenir de la première rencontre face à la Serbie.

S’il y’a eu défaite face à la Serbie ce mardi à Bercy, tout n’a pas été négatif. Pour Antoine Diot, qui concède devoir encore retrouver ses jambes, il faut ainsi retenir l’engagement mis sur le parquet. Il en faudra d’ailleurs tout autant voir plus pour la manche retour prévue ce samedi à Belgrade.

« On savait que l’on aurait de l’adversité avec la Serbie. Je pense que le match était bien même si on perd et que l’on va retenir le résultat. Dans le contenu c’est plutôt pas mal. Physiquement on n’est pas encore prêt. On a des ajustements à faire mais dans la mentalité c’est pas mal. On peut retenir les efforts faits. On a voulu mettre de l’intensité, c’est ça qui est bien mais on l’a payé un peu à la fin car physiquement on est un peu à court. On n’a pas beaucoup d’entraînements dans les pattes. La mentalité était très bien et c’est ça qu’il faut retenir. C’est toujours intéressant de jouer un match contre la Serbie. On a vu qu’il y’avait de l’intensité, ça même failli partir à un moment donné. Çà montre que l’on veut gagner aussi. On a un deuxième très gros test contre eux samedi à Belgrade. Ils nous attendent là-bas et ça va être autre chose. Il faudra que l’on réponde présent. L’ambiance ça sera comme ci. Quand on voit le nombre de supporters serbes qu’il y’avait déjà dans la salle ça va être incroyable. Les arbitres seront peut-être un peu plus permissifs qu’aujourd’hui (mardi) donc ça sera à nous d’être présent ».

Crédit photo : FIBA

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.