ITW Bathiste Tchouaffé : « A moi de me battre »

Pour sa deuxième année professionnelle, Bathiste Tchouaffé entend confirmer les belles promesses de la fin de saison dernière.

Fini le statut du jeune qui démarre… Cette saison le statut de Bathiste Tchouaffé (2,3 points et 1,2 rebonds de moyenne en saison régulière) va changer. Mais l’arrière, qui jouera sa deuxième saison professionnelle, sait qu’il va devoir se battre pour mériter ses minutes sur le terrain.

BasketAtu : Comment se déroule la pré-saison de Nanterre92 ?
Bathiste Tchouaffé : C’était un peu bizarre parce que les Américains sont arrivés en retard pour des problèmes de visa ou des choses comme ça. La préparation a été un peu perturbée parce que dans l’ensemble on s’est beaucoup entraîné avec des espoirs. Mais au final les Américains sont arrivés au bon moment. Avant le premier match officiel on aura eu trois matchs ensemble, je pense que ça suffit pour avoir des connaissances et une bonne cohésion d’équipe. Pour l’instant on est bien.

BasketActu : On sent une montée en puissance de l’équipe depuis le tournoi de Vannes…
BT : Le basket offensif que l’on propose n’est pas vraiment le Nanterre de l’année dernière. On est en train de le travailler et avec les joueurs que l’on a recruté on va avoir un basket assez offensif. Çà va être plutôt cool pour les supporters.

BasketActu : L’absence de Pascal Donnadieu a-t ‘-elle changé des choses pendant la préparation ?
BT : C’est différent. Je dis ça parce que j’ai connu une préparation avec lui et là c’est sans lui. Ils se partagent aussi deux tâches différentes. Pascal s’occupe de l’attaque et Franck de la défense ; quand un coach s’occupe de l’attaque c’est un peu plus particulier. Quand il va revenir on va peaufiner ça.

BasketActu : Qu’attends-tu de cette saison ?
BT : Je veux essayer de concrétiser la fin de saison que j’ai pu faire. Je ne veux pas me mettre de pression mais je veux me faire plaisir sur le plan basket.

BasketActu : La deuxième saison professionnelle est peut-être la plus difficile ; comment tu l’envisages ?
BT : C’est la plus dure. L’année dernière il y’avait l’excitation de la première année. Ça n’est pas que je ne suis pas excité mais maintenant je pense qu’on me connaît, mes points forts comme mes faiblesses. Pour moi c’est une saison qui commence avec de nouveaux projets. Ça va être intéressant.

BasketActu : Tu auras de la concurrence sur ton poste avec Jamal Shuler ; qu’est-ce-que tu peux attendre de lui ?
BT : Il va m’apprendre beaucoup de choses parce qu’il a un énorme vécu qu’il peut me transmettre. C’est un grand joueur. Ce sont des joueurs comme lui qui vont m’aider à grandir. Même si la concurrence va être rude, c’est à moi de me battre pour aller le plus haut.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.