ITW David Lighty : « On a joué avec le cœur pendant tous les playoffs »

Désigné MVP de la finale de Pro A, David Lighty nous a livré ses impressions quelques minutes après avoir soulevé le trophée de champion de France.

David-Lighty---ClaireMacelDiscret durant la saison régulière, David Lighty a complètement explosé en playoffs, permettant à la JSF de remporter la finale face à Strasbourg. Il a d’ailleurs logiquement été désigné MVP des finales. Entretien.

BasketActu : Comment ça va ?
David Lighty : C’est un truc de ouf. On est une équipe qui joue bien ensemble, qui a bien joué durant tous les playoffs et on a réussi à concrétiser ça avec le titre de champions de France. Et en plus chez nous.

BasketActu : Que représente ce titre de MVP pour toi ?
D.L. : Au début, je n’y prêtais pas vraiment attention puis c’est quelque chose dont je rêvais au fur et à mesure que l’on avançait dans les playoffs. Je sais que ma mère serait fière de moi. C’est vraiment magnifique la manière dont nous avons réussi à garder espoir et a bouleverser toute la hiérarchie. Comme quoi, ça n’a rien à voir avec la taille d’un club, il s’agit juste de ce que l’on a dans le cœur. On a joué avec le cœur pendant tous les playoffs. C’est beau pour l’histoire du club, de la ville et du basket tout simplement.

BasketActu : Qu’est-ce qui a principalement fait la différence sur la finale ?
D.L. : Nous avons été très adroits. Nous avons beaucoup de shooteurs dans l’équipe et quand on les mets, on est imbattable. En défense, on a aussi été très présent, surtout contre Strasbourg.

BasketActu : Vous avez parfaitement su gérer Alexis Ajinça.
D.L. : Oui, on devait l’attaquer le plus possible pour lui faire faire des fautes et le sortir de son match. En défense, on ne devait pas lui laisser d’espace. Parce qu’on sait que dès qu’il a le moindre espace, il va scorer. Il fallait le sortir du match et c’est ce qu’on a fait.

BasketActu : A quel moment t’es-tu dis que vous pouviez être champion ?
D.L. : Depuis le début, quand on s’est qualifié en playoffs. Durant la saison, on avait battu Gravelines et Chalon qui étaient favoris. Donc il n’y avait pas de raison qu’on ne le fasse pas en playoffs. On avait toutes nos chances et on l’a prouvé. Parce qu’on ne s’est pas contenté de gagner un match. On a sweepé les deux favoris quand même.

BasketActu : La suite c’est quoi ?
D.L. : On va fêter ça encore et encore et pour la saison prochaine, on verra cet été.

Photo : Claire Macel (JSF Nanterre)

Tags :
Comments

Commentaires (2)

  1. GW

    A titre perso, Lighty a surtout bien geré le cas Ricardo Greer en coupant les passes et en étant très réactif sur les prises à 2 avec Brun.
    Deuxième mi temps du match 3, il n’a pas touché un ballon le père Greer.

    Ajinça c’est à Passave Ducteil et Brun qu’il faut féliciter, il n’a eu que très peu de ballons près du cercle.

  2. vitchman

    superbe joueur ce lighty, déjà l'année dernière on avait fait un bon coup avec Mykal Riley, mais là franchement c top. Croisons les doigts pour qu'il reste à Nanterre !