ITW JD Jackson : « Antoine Eito est un joueur atypique »

Préparation et recrutement… l’entraineur du Mans JD Jackson évoque avec nous le profil 2013-2014 du MSB.

JD-Jackson-PB866e de la saison régulière à l’issue de la saison 2012-2013, Le Mans sera une nouvelle fois attendu lors du prochain exercice. Nouvelles recrues, retour d’Antoine Eito, préparation… JD Jackson a fait le point avec nous.

BasketActu : Quel bilan faites-vous de ces premiers matchs de préparation?
JD Jackson : Sur le premier match du Tournoi de Vannes, Nanterre était frais, au complet et tournait très bien. On leur a quand même tenu tête. Ce qui nous manque ce sont des rotations. Notre jeu était parfois un peu unidimensionnel ou redondant parce que l’on travaille les choses pour les mettre en place. Quand Batiste et Kahudi seront intégrés, c’est vrai que l’on aura beaucoup plus de variété dans notre jeu. Mais sur ce que l’on a travaillé jusque là, on a vraiment été appliqué. Je suis quand même plutôt content de ce match-là, de l’investissement.

Le lendemain c’était dur. Il y’avait beaucoup de fatigue des deux côtés, nous et Paris Levallois. Il manquait beaucoup de rotations mais c’était un bon match de répétition, et pour la forme physique et pour faire progresser un peu les réflexes de jeu. Il ne faut pas en tirer trop de conclusions à part pour le dernier quart-temps durant lequel on a été très solidaire. On a fait la différence ensemble et ça c’est positif pour nous. Les gars travaillent très sérieusement. On a des petits soucis de santé*, d’autres gars sont en sélection. C’est un peu les standards.

BasketActu : Au sujet des nouveaux éléments avez-vous déjà décelé des éléments positifs ?
JDJ : Bien sûr; Dashaun Wood n’avait joué que neuf minutes lors du dernier match mais sur les deux premiers, il avait pris en mains le groupe. C’est un vrai leader, il dialogue beaucoup. C’est un joueur altruiste mais prêt aussi à faire mal. On est très content de lui. Vaughn Duggins très peu de monde le connaissait avant et il a impressionné. Il a beaucoup d’énergie, c’est un vrai battant et un fort joueur. Au niveau du duo d’arrières on a vraiment deux très bons gars, très investis et qui commencent à prendre leur place. Russell Carter est là pour remplacer Charles, et pareil lui aussi bosse dur. Antoine Eito il a déjà joué chez nous donc je ne le vois pas vraiment comme un nouveau.

BasketActu : Comment expliquez-vous la réussite d’Antoine Eito avec Le Mans ?
JDJ : Antoine est atypique, il a sa personnalité à lui. C’est presque un malade d’énergie, d’amour du basket. Il faut que son rôle colle à sa personnalité. Il a besoin de donner tellement d’énergie et d’être valorisé.. C’est le cas chez nous. On lui demande vraiment de donner de l’éerngie, de défendre et d’être très agressif. Je trouve quand même que ces deux dernières années il a beaucoup progressé sur la gestion, sur l »intelligence dans son jeu. Il commence de plus en plus à marier sa folie avec son énergie. Il aime beaucoup le projet du Mans, la façon dont on travaille et dont on valorise ses efforts.

BasketActu : Au niveau du recrutement on voit que certains joueurs ont une expérience européenne; c’était une volonté afin d’être présent sur tous les tableaux ?
JDJ : Le championnat va être très dense. Il fallait une équipe équilibrée et capable d’être forte en championnat. Après il faut un effectif capable de rivaliser en Coupe d’Europe pour faire bonne figure. On a essayé de composer les deux, on n’avait peut-être pas les moyens d’aller chercher uniquement des joueurs confirmés. Duggins qui n’a jamais joué de Coupe d’Europe, qui est jeune, quelque part c’est un pari. De l’autre côté il fallait ajouter un peu de talent. On a trouvé Dashaun Wood, on a vite fait l’effort afin de pouvoir le signer. Il va être très important pour nous sur les deux tableaux.

 

Crédit photo : PB86

*ITW réalisée avant le départ de Qyntel Woods

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.