ITW Jérémy Nzeulie : « On va tout donner à chaque match pour gagner »

Le meneur est revenu pour nous sur son expérience au Quai 54 ainsi que sur sa saison et son retour à la JSF Nanterre.

Basketactu : Alors comme ça Jérémy Nzeulie est un dunkeur ?

Jérémy Nzeulie : Franchement les conditions étaient difficiles pour moi. Mes chaussures étaient trop petites, je n’avais pas dormi le jour d’avant … Je venais de finir de manger donc j’avais essayé de faire ce que je pouvais. Et puis le niveau était vraiment très élevé.

 

Basketactu : Comment t’es retrouvé à participer à ce concours de dunk ?

JN : C’est grâce à un ami, Al, qui m’a invité à y participer. Je me suis dit que ça serait cool de pouvoir participer au Quai donc j’avais accepté.

 

Baskactu : Qu’as-tu pensé de la performance de Justin Darlington ?

JN : On a pu voir qu’il était largement largement au-dessus. On avait l’impression d’être des joueurs de récré par rapport à lui. Mais il vaut quand même vanter les mérites de ceux qui étaient en finale avec lui et qui avaient un bon niveau aussi.

 

Basketactu : Tu n’aurais pas du faire plutôt le concours de danse ?

JN : (sourires) C’est vrai que j’aime bien la danse. Mais on ne m’a parlé de ce concours là sinon j’aurais peut-être accepté.

 

Basketactu : Plus sérieusement tu sors d’une saison en Pro B avec Bordeaux ; comment l’as-tu vécu ?

JN : Rester en Pro B c’est quelque chose que j’avais choisi. Le coach (Pascal Donnadieu ndlr) m’avait fait part de son envie de vraiment me garder mais je préférais encore prendre de l’expérience et avoir un vrai rôle dans une équipe en Pro B. C’est pour ça que j’avais rejoint Bordeaux. Ça a été très difficile au début. Avec du travail et un peu de chance j’ai pu très bien m’exprimé et ça c’est très bien terminé pour moi.

 

Basketactu : Qu’est-ce-que tu retiens de ta collaboration avec Claude Bergeaud ?

JN : il m’a vraiment appris beaucoup de choses. On peut voir qu’entre mes premiers et mes derniers matchs il y’a une différence énorme, même si je pense que la marge de progression est encore très très grande. Je ne peux que le remercier pour l’année que j’ai passé avec lui.

 

Basketactu : Tu as pu progresser au niveau des balles perdues ?

JN : (rires) Les balles perdues avant ça ne m’arrivait pas trop. Mais là j’étais sur un poste différent, j’avais plus le ballon, ce qui me faisait en perdre un peu plus. Je vais continuer de travailler sur ce point pour m’améliorer.

 

Basketactu : Le fait qu’il y’ait eu une rotation plus resserrée à la fin a du t’aider ?

JN : A sept ou huit on aborde le match différemment vu que l’on sait qu’on va jouer.  Dans ta tête tu es quand même assez confiant de savoir que tu vas jouer 15/20 minutes.

 

Basketactu : Est-ce-que tu penses que ton exemple comme celui de Ferdinand peut pousser les jeunes à opter pour la Pro B ?

JN : Personnellement je pense que si des jeunes ont la chance d’avoir de vraies propositions de jeu en Pro B ils devraient  y aller plutôt que de faire une année en plus en espoirs. C’est vraiment une bonne opportunité.

 

Basketactu : Pour l’année prochaine avec la JSF tu as pu discuter déjà un peu avec Pascal de ton rôle ?

JN : Pascal ça n’est pas le genre de coach qui va te dire je vais te donner tant ou tant de temps de jeu. Il te dit moi je te veux, tu sais que je vais te faire jouer. On a discuté, il m’a dit mon rôle ; maintenant à moi de me débrouiller pour remplir ce rôle.

 

Basketactu : L’avantage c’est que tu vas revenir dans un groupe que tu connais très bien…

JN : C’est vrai que je connais tous les Français à part Stephen Brun. Mais je le connais un peu puisque je suis allé deux trois fois l’année dernière voir mes potes de Nanterre. C’est sûr que pour l’adaptation ça sera vraiment un grand plus.

 

Basketactu : Tu t’attends à ce qu’il y’ait de la pression sur l’équipe au vue de sa première saison ?

JN : C’est vrai que pour un promu la deuxième saison est un peu plus difficile. Mais on est des joueurs de basket, on est des vainqueurs, on aime gagner. On va tout donner à chaque match pour gagner.

 

Basketactu : Tu t’es fixé des objectifs en termes de temps de jeu, de progression ?

JN : Je ne vais mentir c’est vrai que jouer au moins dix minutes ça me ferait vraiment plaisir mais sur le temps que j’aurais j’apporterais tout ce que je peux donner à l’équipe.

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Thewhite

    Nzeuli il grimpe le gars