ITW Johan Passave-Ducteil : « Etre tranquille va nous permettre de bien travailler »

A un jour du lancement de la saison de la JSF Nanterre, le pivot Johan Passave-Ducteil est revenu avec nous sur la préparation de l’équipe francilienne.

Jo-Passave-ClaireMacel« Pour vivre heureux vivons cachés »… Cette saison ces quelques mots pourraient être le crédo de la JSF Nanterre qui n’aura plus la cible « champion de France » dans le dos. Cependant le pivot Johan Passave-Ducteil est clair : cela n’empêchera pas l’équipe d’être ambitieuse. Entretien.

BasketActu : Comment s’est déroulée la préparation de Nanterre ?
Johan Passave-Ducteil : Ca a été une préparation très sérieuse et très dure. On a vu que malgré tout ça nous a permis de remporter notre premier trophée, d’être confiant afin de pouvoir bien lancer notre saison samedi face à Chalon.

BasketActu : L’équipe a perdu Tj Campbell pendant cette prépa; à quel point ça a pu perturber le groupe ?
JPD : On va dire que ça nous a perturbé dans le sens où on était vraiment en train de créer une équipe, un noyau. Mais Keekee (son remplaçant, ndlr) s’est très vité intégré. C’est vrai que c’était une lourde perte car Tj nous apportait vraiment beaucoup, c’était un vrai patron et un super complément de Jo Gomis. Maintenant on sait qu’il en a pour un moment et il faut faire avec.

BasketActu : L’année dernière Nanterre était champion en titre avec l’Euroleague; du coup y’a-t’-il eu un changement d’approche cette année ?
JPD : Clairement. On est beaucoup moins attendu, on est beaucoup moins sollicité; ça veut dire que l’on va pouvoir travailler tranquillement et sereinement. Notre campagne européenne ne commence pas avant novembre donc on va vraiment pouvoir se focaliser sur ce début de championnat.

BasketActu : Etre un peu dans l’ombre, c’est un statut qu’aime bien Nanterre…
JPD : Je n’aime pas spécialement dire ça, j’aimais bien quand on était champion (il sourit), c’est bien d’être champion. Je ne vais pas me cacher derrière ça mais être tranquille ça va nous permettre de bien travailler.

BasketActu : On a l’impression que cette année il y’a peut-être moins de talent dans l’équipe mais qu’elle est plus forte collectivement; c’est un avis que tu partages ?
JPD : Bizzarement j’aurais dit l’inverse. Je trouve que l’on a un potentiel offensif en ayant récupéré Mykal Riley et Jamal Shuler, plus Tj; je trouve que ce potentiel est encore plus intéressant surtout maintenant avec l’apport des anciens. Je pense que tout ça ça peut faire une belle équipe où tout le monde peut être dangereux. On a Mam qui a progressé aussi; dans le secteur intérieur on a Laurence Ekperigin qui nous apporte toute sa vivacité; on a Kyle Weems qui a montré hier (mardi, ndlr) allons disons 70% de son potentiel. Vraiment je trouve que l’on a plus de talents que l’an passé.

BasketActu : Est-ce-que l’équipe s’est déjà fixée des objectifs pour la saison ?
JPD : Les objectifs à Nanterre sont clairs : toutes les compétitions dans lesquelles on est engagé on essaye ‘aller au bout de nous-mêmes et de faire au mieux. On va tout jouer à fond et sans complexes. On ira chercher ce qu’il y’a à chercher.

BasketActu : On voit de plus en plus de bons JFL revenir en Pro A; avec également l’effet Equipe de France comment penses-tu que la Pro A puisse en profiter ?
JPD : Ca peut aider tout le monde; ça donne une bonne image à la LNB, à cette Pro  A. Je trouve ça bien de pouvoir me confronter à des joueurs avec de gros cv. Surtout pour ma part après avoir joué l’Euroleague tu te dis au moins que dans ton championnat tu as de bons joueurs donc ça devient intéressant. C’est vrai que le championnat est à chaque fois très serré, très dense. Tous ces retours comme celui de Ricardo Greer sont très bons pour le championnat.

BasketActu : Samedi Nanterre reçoit Chalon pour la première journée du championnat; comment vois-tu ce match ?
JPD : Ce premier match de la saison on a tous envie de le gagner, encore plus car il est à la maison. J’espère que l’on sera en réussite et que l’on pourra faire la même prestation que face à Limoges.

Crédit photo : Claire Macel

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.