ALL STAR GAME

ITW Karim Souchu : « A nous d’écrire une nouvelle page »

Pour Karim Souchu, capitaine de Poitiers, c’est le collectif qui permettra de faire un résultat face à la JL Bourg en finale des playoffs de Pro B.

ksouchuDescendre en Pro B n’est jamais facile à digérer pour une équipe. Cette saison Poitiers a pu l’expérimenter. Pour son retour dans l’antichambre de l’élite, le PB 86 avait ainsi démarré par six défaites lors de ses dix premiers matchs, soit un bilan loin de correspondre aux attentes suscitées par le recrutement et l’envie d’une remontée immédiate. Mais comme l’explique Karim Souchu, capitaine de cette équipe arrivé lors de la dernière intersaison, le groupe ne s’est jamais délité face aux difficultés rencontrées.

« On a su rester solidaire et on n’a jamais non plus paniqué quand on n’était pas bien. On est toujours resté ensemble ».

Il faut dire aussi que Ruddy Nelhomme  et son staff ont su réagir en rééquilibrant le groupe avec les arrivées de Jeff Greer courant novembre et de Lamine Kanté au mois d’avril. Au-delà du scoring (11,5 points pour le premier en saison régulière, 8,1 pour le second), le duo a surtout apporté son expérience à un groupe dans lequel plusieurs jeunes joueurs comme Moustapha Fall et Kevin Harley ont été davantage responsabilisés que lors de l’exercice précédent.

« Les arrivées de Lamine et Jeff nous ont fait du bien. Ils nous apportent de l’expérience. Il nous manquait peut-être deux joueurs d’impact comme ça qui peuvent changer le cours d’un match » confirme le capitaine Souchu.

Les résultats ont suivis au point que le PB 86 a terminé la saison régulière en boulet de canon (cinq victoires lors des cinq dernières journées) obtenant une quatrième place quasi-inespérée vu ses débuts chaotiques. Pour expliquer ce déclic, il faut remonter à la trêve.

« On a eu des matchs où on s’est dit qu’il y’avait des choses à faire. Il y’a peut-être eu le match chez nous contre Boulogne (victoire 95-68 lors de la 30e journée). Mais déjà à la pause de noël on sentait que l’on jouait mieux ».

Aussi il reste encore une barrière à franchir pour Karim Souchu et ses coéquipiers avant de retrouver la Pro A : la JL Bourg. Le capitaine pictavien se méfie des Bressans qui présentent certaines similitudes avec le PB86.

« Ce sont les deux équipes qui ont eu la meilleure dynamique sur cette fin de saison. Ca devrait donc donner une finale assez ouverte. Bourg c’est une équipe qui nous ressemble un peu. C’est une équipe très basée sur son collectif. Ils ont dix joueurs qui peuvent apporter; tous les joueurs peuvent marquer ».

Sur l’aspect ouvert on ne peut que donner raison à l’ailier car lors de leurs affrontements en saison régulière, les résultats ont toujours été très serrés : 90-85 à Bourg à l’aller et 75-72 au retour dans la Vienne. Qui plus est l’affiche est un véritable classique de la division, le PB86 ayant notamment empêché à plusieurs reprises la JL de rejoindre l’élite (saisons 2007-2008 et 2008-2009). Mais pour l’ailier « c’est le passé. Maintenant il y’a d’autres joueurs qui sont ici. C’est à nous, ceux qui sont là cette année, d’écrire une nouvelle page« .
Les dernières saisons ont d’ailleurs montré avec les exemples de la JDA Dijon, de Limoges ou de Pau Lacq Orthez qu’une équipe reléguée pouvait ne faire que l’aller-retour avec la Pro B. Poitiers empruntera-t-il cette voie-là ? Premiers éléments de réponse dans la soirée avec le match 1 qui a lieu à Bourg-en-Bresse (20h30, en direct sur Sport+).

Crédit photo : Mercieca

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.