ITW Kyle Milling : « Faire remonter le HTV en Pro A serait très spécial pour moi »

Pour Kyle Milling, faire remonter le HTV dans l’élite du basket français serait une immense fierté.

La Pro A ? N’en parlez pas encore trop à Kyle Milling, le coach du HTV. S’il faudrait un improbable concours de circonstances pour que cela ne se fasse pas, le technicien, qui vient d’être désigné meilleur coach de Pro B, se veut très prudent. Mais pour lui qui a été joueur dans le passé avec le club varois, le faire remonter en Pro A serait une fierté.

BasketActu : Cela fait deux années de suite que le HTV remporte le trophée de meilleur coach de Pro B; il y’a un secret ?
Kyle Milling : J’ai pris la suite du travail entamé deux ans avant par Laurent (Legname) au HTV. Je suis très fier de représenter le club encore à ce niveau.

BasketActu : Comment expliquer que cela fonctionne si bien pour l’équipe jusqu’à présent ?
KM : Cette année c’est vraiment la cohésion de groupe qui fonctionne. On a une équipe soudée et je pense que tous les joueurs jouent en confiance. C’est notre force car souvent quand les matchs sont serrés on sent que l’on peut faire la différence.

BasketActu : Vous avez senti très rapidement qu’il se passerait quelque chose avec cette équipe ?
KM : Oui depuis le début je sens que les joueurs sont derrière moi. Ils s’entendent très bien entre eux sur et en-dehors du terrain. le groupe vit vraiment très bien. On n’a jamais eu de période très basse et on n’a jamais baissé les bras.

BasketActu : Çà serait une fierté de ramener ce club au plus haut-niveau du basket  français ?
KM : J’ai joué en Pro A avec le HTV pendant sept ans. Çà n’est pas fini mais j’espère que l’on va retrouver l’élite. Çà serait une grande fierté car je suis très attaché au club. Le faire remonter en Pro A serait très spécial pour moi.

BasketActu : Est-ce-qu’il y’a un fort enthousiasme autour du club ?
KM : Cette année on a un nouveau président qui fait beaucoup de boulot pour relancer le club en dehors du terrain. Depuis quelques mois on sent la différence. On voit que les partenaires nous suivent. On a plus de monde dans la salle. C’est aussi grâce au président que le cub avance.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.