ITW Louis Campbell : « Mon job ? Aider les jeunes à bien évoluer »

Joueur d’expérience, Louis Campbell aura à nouveau un rôle important à jouer auprès des jeunes de Levallois.

Pour Levallois la saison 2016/17 restera dans les annales. Pas seulement parce qu’elle est la dernière sous cette appellation mais aussi, et surtout, pour ses bons résultats sportifs (une place de demi-finaliste des playoffs) et l’éclosion de joueurs comme Vincent Poirier ou Louis Labeyrie. Tous les deux ont d’ailleurs passé l’été en bleu. «  Est-ce-que je les voyais aller en sélection au début de la saison? Honnêtement non » reconnaît Louis Campbell. « Après j’ai vu comment Louis s’est développé durant l’année. Je n’avais plus de louis-campbell-2doute quant au fait qu’il pourrait faire partie de l’équipe nationale. Il a mérité d’avoir cette chance ». Pour le meneur et capitaine de Levallois, cela met aussi en avant de travail accompli par le staff. « Çà montre ce que le coach Freddy (Fauthoux) arrive à faire avec les jeunes talents. Ça a été bon pour Louis, Vincent… C’est toujours intéressant de voir un jeune qui a eu la chance de pouvoir se développer aller en équipe nationale ».

Pour cette année, le club des Hauts-de-Seine a de nouveau joué la carte « jeunes » avec la place laissée à des éléments comme Cyrille Eliezer-Vanerot, Petr Cornelie ou encore Ivan Février et Sylvain Francisco qui auront eux besoin d’un peu plus de temps pour se développer. Mais comme l’explique Louis Campbell, le temps sera une denrée rare cette saison puisque l’Eurocup sera également au programme. « Cette année le groupe est plus jeune. Il y’aura des attentes mais ça sera un peu plus compliqué. Nous avons plusieurs jeunes talents qui peuvent bien jouer et ça sera intéressant de voir comment ils vont se développer. Çà va être compliqué au départ pour les jeunes de s’adapter à l’Eurocup car ils n’ont jamais joué une compétition de ce niveau. Ils vont devoir très vite grandir. Chaque jour va compter pour que l’on puisse s’améliorer. Çà sera mon job d’aider les jeunes à bien évoluer, à être professionnel et à apprendre le plus rapidement possible parce que nos premiers matchs vont être très difficiles. On a Strasbourg, Chalon, Monaco, Unics… Ces matchs vont nous aider à savoir ce que l’on devra travailler».

Pour l’aider dans ce rôle de grand frère, Louis Campbell pourra compter sur Florent Piétrus puis Boris Diaw. Difficile pour un jeune en devenir d’apprendre et d’évoluer dans de meilleures conditions…

crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.