ITW Maleye N’Doye : « Au PL pour gagner le championnat »

Maleye N’Doye fait le point avec nous sur le Tournoi d’Alfortville ainsi que sur les échéances à venir.

BasketActu : Ce dernier match face à Kiev a plutôt été débridé…

Maleye N’Doye : Oui c’était un match assez tôt et il fallait être prêt mentalement et physiquement. Je pense que l’on a bien entamé le match. C’est vrai que ça n’était pas un match facile
à jouer et il fallait rester concentré et je pense qu’on l’a été du début jusqu’à la fin.

 

BasketActu : Dans le dernier quart-temps vous aviez un peu lâché du lest ; l’équipe s’est dit que c’était déjà fait ?

MND : Je pense que l’on peut dire ça mais on a essayé de bien faire. C’est vrai qu’il y’a eu un moment de relâchement et qu’ils sont revenus. Mais je pense que dans l’ensemble on a essayé de faire ce que le coach voulait : jouer avec beaucoup de pression défensive et beaucoup d’agressivité. C’est ce qui nous a valu notre écart en première mi-temps. Après on s’est relâché mais ce sont des petites fautes que l’on peut rectifier d’ici le début du championnat.

 

BasketActu : Il y’a eu aussi un festival offensif pendant le match ; tout le monde s’est fait plaisir…

MND : On est mieux quand on se passe tous la balle. C’est, je pense, notre meilleur atout. Quand on arrive à bien se passer la balle, à jouer en équipe, ça nous facilite la tâche surtout en défense parce que l’on sait que  l’on prend beaucoup de shoots pour ne pas aller au rebond et se replier défensivement. C’est un de nos points-forts et on va essayer de faire ça pour les mois à venir.

 

BasketActu : L’équipe est sur la bonne voie selon toi ?

MND : On peut dire que la mayonnaise prend car on est tous des joueurs intelligents. Collectivement on s’est trouvé assez rapidement et je pense que maintenant ce sont juste de petites
fautes qu’il faut rectifier surtout en défense. C’est là qu’il faut travaille pour essayer de trouver les automatismes, être plus dur surtout tout sur les rotations.

 

BasketActu : Cette semaine il y’aura le Tournoi de Paris ; ça sera un sacré test pour vous ?

MND : Exactement. C’est à l’image du Tournoi d’Angers. Ce sont des équipes d’Euroleague donc on va être bien testé. Mais c’es quelque chose de bien surtout à une semaine du début du
championnat. C’est un bon tournoi à jouer et on va faire notre maximum pour essayer de le gagner, et au moins montrer un beau visage.

 

BasketActu : Justement ce premier match de championnat, face à Orléans, sera surement particulier pour toi…

MND : (sourires) C’est tant mieux. J’étais là-bas l’année dernière donc les jouer de suite c’est entrer directement dans le championnat. Ça fait plaisir aussi et je pense que c’est un challenge. Je suis venu à Paris pour gagner le championnat et des titres. Ça va commencer par ce premier match t je vais tout faire pour être le jour-J.

 

BasketActu : On place beaucoup le PL dans la course au Top 4 ; quel est ton avis là-dessus ?

MND : on va d’abord se concentrer sur nous ; c’est un peu trop tôt pour annoncer des pronostics. On connait nos valeurs et l’on sait collectivement et individuellement ce que l’on peut faire. Pour le moment on est en train de travailler le collectif pour aller le plus loin possible. Après on est ambitieux et c’est pourquoi on a fait cette équipe. On va essayer de se concentrer en tant qu’équipe pour faire d’abord le meilleur début possible en championnat.

 

BasketActu : L’Eurochallenge sera une compétition intéressante à jouer pour vous ?

MND : Je pense que l’on a beaucoup de joueurs d’expérience qui ont déjà joué l’Eurochallenge ou au moins une Coupe d’Europe. Donc on sait comment gérer ce genre de situation. Pour jouer deux matchs par semaine il faut beaucoup de récupération pour gérer les blessures et tout ça. Mais je pense qu’avec cette expérience ça va être bien géré.

Tags : ,
Comments

Commentaires (5)

  1. GW

    La saison passée l'équipe a explosé en vol à partir du mois de mars à cause de leur rotation ultra serrée et leur Chatfield dépendance.

    Mais il manquait pas grand chose pour aller jouer le titre.

    Cette année ils repartent de zéro, à part Jawad Williams tout l'effectif a changé donc c'est dur de se faire une idée.

    Et puis même si le banc est plus fort avec Diot et Labeyrie c'est toujours pauvre sur les postes 2-3.

    Sean May doit faire oublier Lamont Hamilton, ce qui est quasi mission impossible. Et surtout éviter les blessures.

    Et si Sean May est aussi dominateur, qui va profiter des espaces derrière la ligne ? Il n'y a que Cox et il aura déja beaucoup à faire à la création.

    Bref c'est vraiment dur de se faire une idée. Et avec May, Labeyrie, Diot, Albicy + les rumeurs PSG/Parker ils vont avoir une hype énorme. Au moindre faux pas tout le monde va leur tomber dessus !