Itw Mam Jaiteh : « C’est vraiment le titre que l’on vise »

A quelques jours du début de l’Euro U20, Mam Jaiteh fait le bilan de la préparation des Bleus qui ont de l’ambition à revendre.

Mouhammadou-Jaiteh-largeJuste avant de prendre l’avion pour la Grèce, lieu de l’Euro U20 (qui s’y tient du 8 au 20 juillet), Mam Jaiteh est revenu avec nous sur la préparation. Mais aussi sur la volonté du groupe de repartir de la compétition avec une médaille autour du cou. Entretien.

BasketActu : La préparation touche pratiquement à sa fin; quel bilan en fais-tu ?
Mam Jaiteh : Il y’a eu deux parties dans la préparation. Au début ça s’est très bien passé, on a bien joué notre jeu. Sur la deuxième ça a été plus difficile; on a vu davantage nos faiblesses. Mais ça reste globalement positif.

BasketActu : L’équipe a reçu le renfort de Boris Dallo récemment; qu’est-ce-qu’il peut apporter ?
MJ : Il peut apporter son expérience. Il a vécu une saison avec l’Euroleague avec le Partizan donc il peut nous apporter son vécu. On en a besoin sur les postes extérieurs car on a beaucoup de talents mais il manque un peu d’expérience. En arrivant il a essayé de conseiller un peu les autres, ça a fait du bien au groupe. Mais il faut aussi qu’il s’adapte pour appliquer les consignes du coach. Avec son apport on est maintenant une équipe très complète.

BasketActu : On a l’impression que l’axe 1-5 est le gros point-fort de cette équipe…
MJ : Contrairement aux années passées, je pense que ce qui est bien dans cette équipe c’est que justement il n’y ait pas d’axe fort. On est très bon à tous les postes. C’est ça qui va faire notre force. Il n’y a pas un poste dominant plus qu’un autre, chacun peut apporter en fonction des matchs.

BasketActu : Qu’est-ce-qu’il reste encore à travailler : l’aspect technique ou plutôt tout ce qui touche au mental ?
MJ : Je pense que c’est davantage sur le mental. Techniquement on a une équipe qui a beaucoup de talent. Quand on voit ce qu’on fait sur le terrain, on voit que l’on est très talentueux. On fait du basket correct. Maintenant notre problème c’est notre manque de concentration et de régularité, justement à l’image de notre préparation. On a su montrer de très bonnes choses comme certaines que l’on ne doit pas reproduire. C’est là qu’il faut que l’on s’ajuste un maximum, qu’on ait cette capacité à rester à 100% tout au long du match.

BasketActu : Sur le plan personnel, on a l’impression que tu continues sur la lancée de ta deuxième partie de saison avec Nanterre…
MJ : Sur mon année avec Nanterre, j’ai pu acquérir beaucoup d’expérience; j’ai pu jouer contre quelques uns des meilleurs clubs européens, faire l’Eurocup, une première saison en Pro A… Ca m’a endurci, ça m’a appris beaucoup de choses. Du coup j’essaye de montrer à quoi cette année-là elle a servi, tous les bons côtés de cette année.

BasketActu : C’est aussi important pour toi de dominer des joueurs de ta classe d’âge ?
MJ : Comme je l’ai dit, l’année prochaine j’ai envie d’être un joueur dominant de Pro A, d’avoir des responsabilités pour espérer être à la draft l’année d’après. Mais par rapport à ça, ça va commencer par faire un gros championnat d’Europe, montrer que je suis dominant chez les moins de 20 ans. Ca me tient à coeur de montrer ce que je sais faire parce que moi j’en suis convaincu. Maintenant il y’a des gens qui ne le sont peut-être pas. Le seul moyen de le montrer c’est sur le terrain. L’Euro c’est un moment idéal. Je suis attendu, il y’a une petite pression mais c’est tant mieux. C’est ça qui me motive et qui m’exite encore plus pour jouer.

BasketActu : Y’a-t’-il un adversaire/une équipe qui t’a surpris jusque là ?
MJ : J’ai été surpris par les Bulgares parce qu’ils ont un joueur qui s’appelle Alexander Vezenkov et qui est un poste 4 très très talentueux, vraiment excellent. Ils ont battu des équipes qui produisent un bon basket alors qu’eux on les attend vraiment pas. Après comme chaque année il y’a les Serbes et les Espagnols qui sont très bon, collectivement et individuellement. Mais cette année, encore plus que les autres, je ne sens vraiment aucune crainte. Par rapport à notre équipe je ne les envie pas et je pense vraiment que l’on a de quoi les regarder en face.

BasketActu : Il y’a une tradition de médaille avec les U20; du coup l’équipe vise la médaille ou d’ores et déjà le titre ?
MJ : Comme je l’ai dit on a une équipe qui est très très complète. Je n’ai jamais été dans une équipe aussi talentueuse, hétérogène. pour moi et l’équipe, c’est vraiment le titre que l’on vise. On sait que l’on a vraiment les moyens et l’équipe pour. Mai voilà il faut que l’on soit encore plus concentré et sur tous les matchs. Il faudra vraiment que l’on soit focus tous les jours peu importe ce que l’on aura fait la veille. On avraiment la possibilité d’aller jusqu’au bout. On sait que ça demande beaucoup d’efforts, de sacrifices et des matchs avec une intensité maximum.

BasketActu : Avec Boris, Alexandre…. c’est aussi votre dernière opportunité de gagner une médaille en sélection jeune; vous en avez tous parlé pendant l’année ?
MJ : On en parle beaucoup parce que c’est notre dernière année en jeune. Après il y’en a peut-être qui ne seront plus en équipe de France. On ne sait pas de quoi demain est fait. En plus il y’a cette tradition en U20 de médaille. On a besoin de cette médaille, de gagner quelque chose.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.