ALL STAR GAME

ITW Mam Jaiteh : « Une récompense de notre pré-saison »

Pour Mam Jaiteh, les bons résultats de Nanterre en Euroleague sont une juste récompense du travail effectué durant la pré-saison.

Mam JaitehBasketActu : Par rapport au début de l’Euroleague la façon d’aborder les matchs a-t’-elle changé ?
Mam Jaiteh : Çà n’a pas changé; on aborde les matchs toujours de la même manière. On ne se met pas de pression, on donne tout sur le terrain : concentration maximale, motivation maximale…. On essaye d’appliquer au maximum les consignes.

BasktActu : Tu t’attends à un match compliqué face à Barcelone après cette victoire à l’aller ?
MJ : Je pense que l’on va avoir droit à une équipe revancharde avant tout. Ils ont peut-être fait l’erreur de nous prendre à la légère à l’aller en début de match ce qui nous avait permis de nous mettre dedans. Je pense que leur coach va bien insister pour leur rappeler ce qui s’est passé au match aller. Ce sont des joueurs avec de gros cv, ce sont des compétiteurs qui ne vont pas vouloir rester sur une défaite et ils vont arriver avec le couteau sous la gorge on va dire.

BasketActu :  C’est un match qui peut aussi, en cas de victoire, vous permettre d’aborder le déplacement à Kiev plus sereinement…
MJ : L’essentiel pour nous ça sera de jouer le match à Barcelone de façon à ne pas avoir de regrets après; il faut que l’on applique les consignes des coachs, que l’on soit à fond, il faut que l’on soit motivé et dans la même lignée que les matchs que l’on a fait avant. Peu importe le résultat, si ça passe c’est tant mieux, si ça ne passe pas il ne faudra surtout pas avoir de regrets. Il faudra que l’on arrive au match de Kiev avec de la confiance.

BasketActu : Comment gérez-vous mentalement l’enchaînement Pro A/Euroleague ?
MJ : On va dire qu’on aborde ça match par match. Même si on l’a choisi, il faut rappeler qu’il y’a quand même un peu de fatigue qui intervient de temps en temps. Mais c’est un bonheur de jouer aussi souvent, ça n’est que du plaisir et on essaye vraiment de jouer tous les matchs à fond. Après cette semaine nos deux matchs de championnat on les a perdu, il ne faut pas que l’on baisse la tête, il faut vite que l’on passe à autre chose parce qu’il ne faut pas se laisser empoisonner par les défaites.

BasketActu : Comment fais-tu au niveau de la concentration pour gérer le fait d’avoir un temps de jeu très disparate ?
MJ : Tout simplement on a un effectif riche; des fois j’en fais un peu les frais du fait d’être le plus jeune. Mais tout simplement je me tiens prêt, c’est mon seul mot d’ordre. J’aborde tous les matchs de la même manière, je reste concentré pour que répondre présent quand le coach fera appel à moi.

BasketActu : A quel point penses-tu avoir progressé avec l’Euroleague ?
MJ : Je suis convaincu d’avoir progressé du fait d’avoir vu des matchs, d’en avoir joué. Le Partizan c’était le seul match d’Euroleague que je n’ai pas joué. Sinon j’ai eu un temps de jeu raisonnable lors de tous les autres matchs. Ça m’a aidé à beaucoup progressé; en plus de jouer quelques minutes j’ai vu. Forcément je progresse de jour en jour avec aussi le contact des joueurs à l’entrainement comme Ali Traoré, Jo Passave-Ducteil et Will Daniels.

BasketActu : Est-ce-qu’au niveau de l’équipe vous vous sentez une responsabilité particulière de représenter le basket français ?
MJ : Si on avait demandé aux gens en début d’année s’ils comptaient sur nous pour l’Euroleague, peu aurait dit oui. J’ai du mal à penser à ces gens-là pendant que l’on gagne. Je pense que l’on gagne avant tout pour nous, pour le travail dur que l’on a fait durant la pré-saison parce que ça a été un moment très très compliqué. Franck (Le Goff) et Pascal (Donnadieu) ont été très exigeants avec nous. C’est juste une récompense de notre pré-saison et de tout le travail que l’on a fait pour en arriver là.

 

Crédit photo : Claire Macel

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.