ITW Michel Jean-Baptiste Adolphe : « Retrouver du plaisir à jouer »

Joueur référencé en Pro A, Michel Jean-Baptiste entend retrouver le plaisir de jouer avec le STB Le Havre.

Lorsque vous jouez le maintien, mieux vaut avoir dans son effectif des joueurs connaissant bien la Pro A. Michel Jean-Baptiste Adolphe est à ranger dans cette catégorie. Après une saison frustrante avec le Paris-Levallois, le pivot entend apporter toute son expérience au jeune groupe normand et retrouver le plaisir du jeu.

BasketActu : Pourquoi le choix du Havre ?
Michel Jean-Baptiste Adolphe : Le Havre c’est parce que je voulais un autre challenge. C’est le club qui m’a proposé le challenge que je voulais en sachant que j’avais envie de retrouver du plaisir à jouer, des sensations. A un moment dans sa carrière il faut retrouver du plaisir. C’est ça qui m’a le plus attiré au niveau du projet. Je connais aussi Thomas Drouot (le coach) depuis pas mal d’années, ça a aussi fait en sorte que je parte là-bas.

BasketActu : Quel discours t’a-t’-il tenu pour te faire signer ?
JBAM : Le discours il était simple : c’était que j’aurais à faire la même chose qu’à Paris ou à Chalon. C’est juste que je pourrais prendre du plaisir à jouer, à faire ce que j’aime.

BasketActu : Au Havre tout a changé cet été ; ce n’est pas quelque chose qui t’a fait peur ?
JBAM : Vraiment non parce que je savais où j’allais, je connaissais le contexte. Pour moi ça sera un nouveau challenge. Les équipes que j’ai connu sont plus des équipes qui jouaient le haut du tableau. Je voulais un autre challenge, essayer de faire le maximum pour reprendre du plaisir déjà. L’idée c’est aussi de faire le maximum pour ce club qui perdure depuis des années en Pro A avec le plus petit budget, le faire rester une année de plus dans l’élite.

BasketActu : Le plaisir de jouer c’est ce qui t’a manqué pendant ta saison avec le Paris-Levallois ?
JBAM : J’ai perdu ce plaisir de jouer quand je suis revenu à Paris. Après ce sont des circonstances qu’on ne peut pas maitriser. D’ailleurs moi j’ai fait une année correcte sportivement que ça soit sur le plan individuel ou collectif. Après il y’a des choix qui ont été faits au niveau du club. Notre collaboration n’a donc pas pu aller au-delà de la première année. Après c’est le sport de haut-niveau. Il y’a des jours où ça va mieux, d’autres où il faut se séparer. On a pris la décision de se séparer. J’ai eu l’occasion de retrouver un point de chute au Havre. Pour l’instant ça se passe bien et j’espère que l’on va faire le maximum pour que ça puisse perdurer en championnat.

BasketActu : Dans le groupe il y’a un jeune comme Travis Taylor qui découvre la Pro A ; est-ce-que tu vas avoir un rôle particulier auprès de lui ?
JBAM : Le rôle sera toujours le même. Après comme je suis le plus âgé dans le groupe j’aurais un rôle différent. J’essaye de faire ce que j’ai l’habitude de faire, donner le maximum sur le terrain pour que les autres puissent suivre derrière. On connait mon caractère, je suis un gars qui est là sur le terrain pour donner mon énergie. Je ferais le mieux possible. Après concernant Travis c’est un nouveau joueur du championnat. Il a des qualités et ses défauts. Je pense qu’il peut faire pas mal de dégâts s’il prend conscience qu’il a le niveau pour le faire. Derrière ça peut être un joueur injouable mais pour l’instant les qualités qu’il a montré à l’entrainement ce sont de bonnes qualités mais il faut qu’il continue là-dessus.

BasketActu : Comment s’est justement passée la préparation du Havre ? Elle ne semble pas avoir été simple…
JBAM : C’est vrai que ça n’a pas été simple parce qu’on a commencé la préparation avec six joueurs pros et trois espoirs. Mais on a fait le maximum. Il manquait des joueurs dans notre effectif et il fallait faire le boulot à l’entrainement. On s’est préparé mentalement et physiquement de la meilleure manière possible. Derrière ceux qui sont arrivés sur le tas ils rattrapent cette carence notamment au niveau de la condition physique. Ce n’est pas évident car on va commencer le championnat par un gros morceau à savoir Limoges. Il faudra être prêt physiquement et mentalement. Vu les résultats que l’on a fait en préparation j’entrevois de bonnes choses au niveau de l’équipe. Si on arrive à se trouver au bon moment on pourra être l’équipe poil-à-gratter du championnat.

BasketActu : Le club a réussi à signer Angel Daniel Vassallo ; peux-tu nous dire quelques mots sur lui ?
JBAM : C’est toujours le même joueur, il n’a pas changé. Il a son caractère et ses qualités aussi. Le joueur que l’on a connu à Paris c’est celui que vous allez connaitre au Havre. C’est un fort attaquant. Pour nous c’est une bonne chose qu’il soit là. On a des joueurs qui ont beaucoup de talent mais on avait besoin d’un autre danger encore à l’extérieur. Je pense que lui il va faire la différence sur ce poste-là. Il va nous amener du scoring en attaque. Après on a confiance en tout le monde et il faut que l’on trouve l’alchimie en défense. La réussite en attaque ça va et ça vient mais il faut que l’on trouve une stabilité en défense.

BasketActu : Le STB s’est engagé dans la coupe FIBA ; est-ce-que ce sera un avantage ou un inconvénient ?
JBAM : C’est un peu des deux. Ça fait pas mal d’années qu’ils n’ont pas joué la coupe d’Europe et là ils la font avec une équipe entièrement renouvelée. Ils ont fait le choix de la jouer. On va déjà faire le maximum pour bien représenter la France dans cette coupe d’Europe mais il ne faut pas oublier le championnat; il ne faut pas que l’on se focalise uniquement sur la coupe d’Europe. Il faudra être concentré sur les deux, assurer le maintien possible et essayer d’aller chercher ce qu’il y’a à chercher en coupe d’Europe, peut-être un deuxième tour.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.