ITW Mouhammadou Jaiteh : « On a beaucoup d’ambition »

Alors que Nanterre reprend la Pro A ce vendredi avec la réception de Nancy, Mouhammadou Jaiteh nous a fait part de ses ambitions personnelles et collectives.

Il n’a pas encore eu ses 21 ans mais pour autant Mouhammadou Jaiteh n’est plus le petit jeune. Après une saison particulièrement riche, le pivot a gagné en expérience. Et il compte bien aider la JSF Nanterre à garnir un peu son armoire à trophées.

BasketActu : Comment s’est passé ton retour à Nanterre après cet été en bleu ?
Mouhammadou Jaiteh : Il s’est très bien passé. J’ai été très bien accueilli. Tout le monde était content que je revienne surtout pour que la cohésion de l’équipe se fasse le plus rapidement possible. J’ai pu quand même suivre ce qu’il se passait avec Nanterre pendant la pré-saison. Ils ont eu du bien et du moins bien, c’était vraiment irrégulier. Le fait que je revienne c’est de bonne augure pour l’équipe, pour stabiliser ça.

BasketActu : De quelle manière sur le plan mental as-tu géré ce passage sélection/club ?
MJ : Ce n’est pas évident parce que tu prends très vite l’habitude d’être entouré d’un tel niveau, d’une telle atmosphère. Quand tu reviens là il faut savoir l’anticiper. J’ai réussi à bien m’adapter mais ce n’est pas spécialement évident. J’ai toujours une motivation dans la tête surtout depuis l’échec de la draft. Ça m’aide aussi à revenir à la vie normale justement.

BasketActu : Comment es-tu resté en contact avec l’équipe ?
MJ : On est en 2015. J’ai pu suivre ça sur les réseaux sociaux notamment. J’ai eu une ou deux fois des appels du coach, des messages du staff, de mes coéquipiers que ça soit des nouveaux ou des anciens. C’est comme ça que j’ai pu suivre un petit peu la présaison de Nanterre.

BasketActu : Sur le plan physique tu en es où ?
MJ : La plus grosse difficulté pour moi c’est qu’il y’a eu pendant l’été l’équipe de France où j’étais là pour acquérir de l’expérience. Le seul bémol c’est que je n’ai pas joué donc je n’étais pas spécialement en rythme, j’ai perdu un peu de condition physique. D’un autre côté je reviens ici et j’ai raté la présaison. Je n’ai pas vraiment eu le temps de me mettre en jambe. Après le staff est au courant pour que je puisse revenir au plus vite dans ma forme et dans mon rythme. Je pense que ma saison va dépendre énormément de ça.

BasketActu : Qu’attends-tu justement de cette saison qui peut-être ta dernière en Pro A ?
MJ : J’ai vécu de très belles choses avec Nanterre ; le début de saison va avoir beaucoup d’enjeu que ça soit individuellement ou collectivement. Il y’a l’Eurocup, le championnat où il faut aller chercher le titre, il y’a la Leaders Cup. On a beaucoup d’ambition. Par rapport à ça c’est un nouveau challenge pour moi. Je pense que ce qu’il va arriver par la suite il ne faut pas trop que j’y pense. J’essaye surtout d’être le meilleur possible. Là je vais être dans un rôle où je serais un peu plus amené à être leader. C’est très bien pour moi et ça va être à moi de répondre à ça.

BasketActu : Le fait de ne plus être considéré comme le petit jeune mais comme un joueur à part entière c’est quelque chose d’important pour toi ?
MJ : Ca me plait dans le sens où je me suis toujours considéré comme tel. Après d’être reconnu comme ça ce sont des choses qui font plaisir. On dit souvent que c’est une première étape d’être reconnu ; maintenant il faut le confirmer entre guillemets.

BasketActu : Dans deux semaines Nanterre va jouer dans un Palais des Sports agrandi ; qu’est-ce-que tu en attends ?
MJ : Nanterre a toujours été considéré comme une salle plutôt chaude. Avec 3000 supporters j’espère qu’elle va rester aussi chaude. Je pense que c’est la plus grosse des difficultés parce que ça serait bête que l’ambiance perde un peu en qualité. En dehors de ça je suis assez convaincu dans le sens où on va être poussé encore plus. Ça va m’inciter moi personnellement à donner encore plus pour le club.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.