ITW Mykal Riley un capitaine qui veut progresser

Dans une formation nanterrienne renouvelée à 80%, Mykal Riley entend remplir au mieux son rôle de capitaine.

Mykal Riley« La pré-saison a été un peu compliquée. On a une équipe très différente. Il n’y a qu’Hugo (Invernizzi) et moi de l’an dernier ». Le nanterrien Mykal Riley ne participe pas à Koh Lanta mais c’est un survivor à sa manière. Par rapport à la saison 2015/16, Nanterre92 part en effet sur nouveau cycle. « C’est un peu compliqué de mettre les choses en place au début. Mais j’ai confiance en mes coéquipiers. On sait le travail que l’on a à faire » explique le capitaine de la formation francilienne. Ce qui rend la tâche encore plus ardue c’est que l’équipe n’est pas encore complète avec le départ récent de l’ailier-fort américain Quinton Hosley. L’arrière Spencer Butterfield est, lui, blessé. Pour autant cela n’inquiète pas de trop Mykal Riley.« On doit juste continuer à travailler ». Car selon lui, le potentiel de l’équipe est plus qu’intéressant. « Je pense que l’on a beaucoup de qualités. Il y’a beaucoup de shooteurs dans cette équipe.  On a aussi des jeunes intéressants dans la raquette qui peuvent prendre des rebonds, scorer près du cercle…  Si on arrive à jouer tous ensemble ça donnera quelque chose de bon ».

Un rôle encore à appréhender

Déjà capitaine l’an dernier, l’ailier le sera à nouveau cette saison avec des responsabilités accrues. « Je pense que mon rôle de capitaine sera plus important cette saison. J’aurais Heiko (Schaffartzik) avec moi. Il a plus d’expérience ; il a été dans de grosses équipes. Je sais qu’il va m’être d’une grande aide ». C’est en effet un rôle que la score-machine connait bien pour l’avoir occuper avec la sélection allemande. Mais si Schaffartzik est là pour l’épauler, ça n’empêche pas Mykal « Unstoppable » Riley d’apprécier ce rôle. « C’est cool même si ça n’est pas facile. C’est comme un nouveau challenge et j’espère bien le relever ». A voir sa décontraction et les quelques cartons passés en préparation, on peut résolument croire que le défi sera relever au sein d’une équipe plus « Nanterre » dans la façon de jouer que l’an dernier. « Je pense que ça va tomber un peu plus à trois points cette saison » rajoute-t’-il d’ailleurs dans un éclat de rire. Le PDS risque d’apprécier, les adversaires un peu moins.

Crédit photo : F.Blaise

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.