ITW Myles Hesson : « Je suis prêt à reprendre »

Après une longue période sans jouer en club, Myles Hesson est impatient de retrouver les terrains avec Nanterre92.

Entre Myles Hesson et Nanterre92 l’histoire aurait du commencer beaucoup plus tôt que décembre. L’ailier-fort britannique était en effet le premier joueur signé cet été par Pascal Donnadieu. « J’avais contacté son représentant dès le mois de janvier » précise le technicien. Mais le bail entre les deux parties a connu un petit couac myles hesson (2)puisque fin juillet le club annonçait que le deal n’était pas validé car l’intérieur n’avait pas satisfait aux tests médicaux (il s’était fracturé la jambe lors d’un entraînement en février dernier quand il portait les couleurs du BCM). Son remplaçant Erik Murphy n’ayant pas convaincu, le fil est prêt à se renouer cinq mois plus tard. « C’est bien d’être ici. Je sais que le coach me voulait. C’était important pour moi de savoir qu’il aime les joueurs de mon style, de voir le travail qu’il a fait avec des joueurs au jeu similaire comme Kyle Weems » se réjouit Myles Hesson. «  L’équipe m’a aussi accueilli à bras ouverts ».
Bien entendu le natif de Birmingham a passé une batterie de tests avant de valider son contrat. Mais lors des fenêtres internationales il avait déjà pu disputer deux rencontres avec la Grande-Bretagne face à l’Estonie (14 points et 8 rebonds) et la Grèce (9 points et 2 rebonds). « Je me sens bien physiquement et mentalement je suis prêt à reprendre. Je suis impatient d’être au premier match ». Celui-ci aura lieu ce mercredi en Italie face à Avellino en Basketball Champions League. Myles Hesson n’aura que très peu d’entraînements dans les jambes puisque le premier n’a eu lieu que vendredi. Il a toutefois pu se faire une petite idée du jeu made in Nanterre après avoir assisté aux réceptions de Nymburk et Chalon. « C’était deux matchs différents. Sur le premier j’ai vu qu’ils étaient un peu fatigués. Mais contre Chalon ils ont vraiment bien joué ». Pour lui, le premier match au Palais des Sports Maurice Thorez aura une saveur particulière puisque Nanterre recevra la JDA, son premier clubs français. « Jouer contre Dijon sera une soirée spéciale. J’espère que ça ira pour nous ». Pas question donc de faire de sentiments pour un Myles Hesson qui a plus que jamais faim de compétition.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.