ITW Ousmane Camara : « Avec Monschau, je sais que je vais travailler »

Auteur d’une fin de saison très correcte avec Le Havre, Ousmane Camara est l’une des premières recrues du BCM Gravelines. Le jeune joueur nous explique son choix.

BasketActu : Tu étais très en vue en fin de saison. Quel bilan tires-tu de cette année au Havre ?

Ousmane Camara : En début de saison ce n’était pas trop ça. Mais en deuxième partie, j’ai pris confiance et ça m’a permis de me lâcher. C’est venu tout seul. Je ne me prenais plus la tête et en plus j’ai eu ma place dans le 5. J’étais beaucoup plus en confiance sur le terrain.

BasketActu : Dans quel état d’esprit on est quand années après années on doit jouer le maintien ?

O.C. : C’est clair que c’est usant de toujours jouer le maintien. On a envie de voir autre chose, de finir la saison plus tranquillement. Là, à chaque fois, on attend les derniers matchs pour se bouger et se dire que si on veut rester en Pro A, il faut gagner nos matchs.

BasketActu : Le coach t’a donné beaucoup de responsabilités en fin de saison. Quel a été son discours ?

O.C. : Il m’a dit de jouer comme je savais le faire. Je me suis concentré sur le rebond et la défense mais il m’a dit de ne pas hésiter à jouer mon jeu en attaque si j’en avais l’occasion.

BasketActu : Tu as commencé le basket assez tard. Qu’est-ce qui t’y a conduit ?

O.C. : Avant je jouais au foot. Et un jour, un coach de ma ville m’a dit que j’étais grand et que je devrais jouer au basket. Il m’a entraîné tous les jours et j’ai commencé en cadets région. Au début, j’avais du mal mais j’ai vite progressé. Un jour, j’ai joué contre une équipe du Havre et le coach m’a inviter à m’entraîner avec les Espoirs.

BasketActu : quand t’es-tu dit que tu pouvais devenir professionnel ?

O.C. : Pas tout de suite. J’ai commencé à y penser quand je me suis senti bien dans le championnat espoir. Par rapport aux autres, je voyais que j’étais quand même au-dessus. Et je me suis dit que j’avais des chances de jouer en pro. Il y avait beaucoup de travail individuel et j’ai aussi fait des camps d’été qui m’ont permis de beaucoup progresser. Joseph Jones m’a beaucoup aidé quand il était là. Il me donnait beaucoup de conseils sur comment je devais attaquer le panier et tout.

BasketActu : Tu viens de signer un contrat avec le BCM Gravelines. Pourquoi ce choix ?

O.C. : En fin de saison, j’avais ma clause libératoire que je devais utiliser avant le 15 juin si besoin. Mon agent m’a fait part  des propositions que j’avais. Le projet de Gravelines m’intéressait et surtout je savais que Monschau allait me faire travailler mon jeu offensif. Tout le monde me dit que je suis bon en défense et au rebond mais je veux être utile des deux côtés du terrain. Ça va être dur mais je m’en fous, c’est le résultat qui compte. Et je suis déterminé.

BasketActu : Tu as eu d’autres propositions ?

Oui j’ai eu Le Mans, le Paris Levallois, Orléans…

Basket Actu : Tu t’es engagé pour 3 ans. Qu’est-ce qui t’a motivé ?

Je ne veux pas me balader de clubs en clubs. Tu joues un an, tu t’adaptes au coach et après tu changes ? Et tu dois t’intégrer dans un nouveau club. Ça ne m’intéresse pas, je veux travailler sur la continuité. Monschau est un très bon coach. Il a sorti pas mal de  joueurs  et je sais qu’avec lui, je vais travailler.

 

Tags :
Comments

Commentaires (3)

  1. BCMers

    Très bonne interview merci.

    Il a l'air plutôt mature pour un jeune joueur comme lui, c'est bon signe. Il peut en effet avoir ce que Issa n'aura jamais, un jeu offensif potable. Donc au final on ne perd pas trop au change.

  2. jeannot

    Intéressant.. Joueur à suivre (attention aux fautes d'orthographes quand meme)