ITW Pape Sy : « J’ai eu des contacts assez tôt en fin de saison avec Le Mans »

La principale recrue du MSB nous a confié les principales raisons de son départ de Gravelines.

BasketActu : Pourquoi avoir décidé de quitter le BCM pour le MSB ? Est-ce que d’autres équipes de Pro A ou étrangères étaient sur les rangs pour t’engager ?

P.S. : D’abord, j’ai eu des contacts assez tôt en fin de saison avec Le Mans. J’ai pu discuter avec le coach et j’avais envie de plus de temps de jeu et puis, d’être dans un projet pareil avec une grosse équipe assurée de jouer les qualifs de l’Euroleague, tout ça m’a fait choisir Le Mans. Mon choix a été fait assez tôt dans l’été donc je n’ai pas eu à trop réfléchir, à trop me prendre la tête sur les autres destinations.

BasketActu : Penses-tu que la qualification pour le tour principal de l’Euroleague avec Le Mans est quelque chose de très envisageable ?

P.S : Bien sûr, on se prépare pour, c’est un objectif. Moi je n’ai jamais joué l’Euroleague donc c’est vrai que pouvoir le jouer dans ce championnat, ça serait vraiment du bonus. Donc ça reste un objectif, c’est clair.

BasketActu : Cet été, tu as participé à la Summer League. Quel est ton avis à propos de ce genre d’évènement?

P.S. : On engrange de l’expérience parce que l’on se confronte aux jeunes draftés, on va dire à la crème du basket en jeunes. C’est vrai que de pouvoir justement être dans un rythme NBA, d’enchainer les matches presque tous les jours, de jouer contre de jeunes joueurs mais talentueux, ça aide forcément et puis ça donne envie de progresser et d’intégrer justement la NBA.

BasketActu : Comment qualifierais-tu ton année passée aux Hawks en 2010/2011 ? Si c’était à refaire, le referais-tu sans hésiter ?

P.S. : C’est clair que je la referai parce que ça a été beaucoup d’expérience. Malgré le peu de temps de jeu que j’ai eu, j’ai eu beaucoup de travail individuel, beaucoup de travail sur le côté et j’ai pu me confronter aux meilleurs joueurs du monde. Donc, c’est vrai que de pouvoir s’entrainer avec un groupe comme ça pendant toute l’année, pour avoir quelques minutes de temps de jeu et dans ce rythme-là, ça donne forcément beaucoup d’expérience. Donc, c’est clair que si c’était à refaire, je le referai bien quand même.

BasketActu : Envisages-tu de retenter ta chance en NBA l’année prochaine ou dans les années à venir ?

P.S. : Oui, c’est toujours dans un coin de ma tête. Je reste positif par rapport à la NBA, je vais continuer à travailler justement individuellement et essayer de gagner du temps de jeu, essayer de bien gagner ma place dans le groupe. Et puis c’est clair, pourquoi pas.

BasketActu : L’équipe de France fait-elle partie de tes objectifs à court ou à long terme ?

P.S. : C’est clair que l’équipe de France je pense que ça doit être un rêve pour tout le monde. Moi c’est clair que c’est l’un de mes objectifs. Je pense que ça passe par faire son trou dans son club d’abord et puis après au fur et à mesure ça viendra mais c’est clair que pour moi c’est un objectif et j’espère bien l’atteindre.

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. BCMers

    C'est clair.