Philippe Da Silva : « Il faut que l’on redevienne un rouleau compresseur »

Evreux a de loin été l’équipe qui a connu le meilleur départ de la saison en Pro B. Mais comme pour le lièvre et la tortue, le plus important reste la ligne d’arrivée.

L’ALM est partie sur les chapeaux de roues avec un 8-0, puis un 12-2 avant de s’écrouler à partir de la 15e journée face à Nanterre et d’enchainer 3 défaites d’affilée. Depuis, les joueurs de Rémy Valin alternent le bon mais aussi le pire.

Ce soir, Evreux devra tenter de conserver l’avantage sur Chalons en allant gagner à l’extérieur. Durant cette 23e journée, les 8 premiers s’affrontent, autant dire qu’elle est capitale. C’est en tout cas l’avis du capitaine des « bleus et jaunes » Philippe Da Silva qui souhaite voir son groupe renouer avec la constance dans ce qu’ils font de bien. Il revient pour nous sur la perte de vitesse d’Evreux. Extraits choisis.

BasketActu : Que s’est il passé à partir de la 15e journée et votre défaite face à Nanterre ?
Philippe Da Silva :
Je pense qu’on a oublié de continuer de faire les efforts dans la continuité qui nous avaient permis d’engranger pas mal de victoires et d’être sur une bonne dynamique. Je pense qu’à un moment on s’est reposé sur nos acquis et notre talent notamment les 3 américains qui sont talentueux. Je pense qu’en début de saison on était tous sur la même page : donner un max à chaque match, les uns après les autres. Le match de Nanterre a été le tournant. Depuis ce match on n’a jamais été constants sur 40 min. On ne fait plus tous les efforts nécessaires en défense et en attaque on joue moins collectivement qu’avant.

BA : Est ce que vous vous sentez capable d’aller chercher Nanterre ?
PDS :
Oui, mais le problème c’est qu’avant Nanterre on bénéficiait d’une certaine marge de manœuvre. Là je crois qu’on a eu 6 défaites en 8 matchs et tous nos poursuivants nous ont rattrapé. Il faut vite retrouver cette dynamique d’efforts, de partage pour pouvoir repartir du bon pied.

BA : Quelle est la stratégie du coach ?
PDS
: Mettre en place un dialogue. On a eu des entretiens individuels pour que chacun prenne conscience qu’on ne faisait peut être plus les mêmes efforts qu’avant et reparler du rôle de chacun dans l’équipe. C’était quelque chose de bien établi, il y avait une hiérarchie qui s’était bien installée au sein de l’équipe. Ensuite on est parti dans tous les sens, chacun faisait des choses qui n’étaient pas dans son registre. Il a donc essayé de remettre tout le monde dans les bons rails pour repartir de l’avant.

BA : Vous avez récemment perdu contre 2 mal classés Quimper et Antibes. Est-ce que ça n’altère pas votre confiance pour la suite ?
PDS :
En ayant un grand respect pour ces équipes, c’est sûr que perdre contre des équipes un peu moins bien classées ou en bas de tableau, c’est difficile. Gagner nous aurait permis de recréer un petit écart avec les équipes qui nous poursuivent et de recoller au peloton de tête. Ces matchs perdus te donnent un coup sur la confiance, ta qualité de travail car tu te remets en question.

BA : Vous n’êtes qu’à deux points du leader, quels sont les pièges qu’il faudra éviter ce soir ?
PDS :
Refaire un match comme la semaine dernière, c’est à dire retomber dans les travers de l’individualisme. Il faut se reposer sur le collectif pour avoir de bonnes situations et mettre tout le monde en confiance. Le partage du ballon en attaque motive aussi les gars à défendre ensemble. On a très bien réussi à le faire en début d’année. Il faut donc que l’on retrouve cette constance là, et que l’on redevienne un rouleau compresseur en jouant tous ensemble. Je te dis, Chalons Reims, c’est une très bonne équipe, ils ont des joueurs comme Nouha Diakité, Gary Chathuant, 3 bons ricains. C’est vraiment une équipe complète avec des shooteurs, d’autres qui font le sale boulot, c’est vraiment une équipe talentueuse. Si tu les laisses courir, jouer la contre attaque, et que tu ne défends pas dur pour les empêcher de prendre les tirs en première intention, tu vas vivre une soirée très compliquée.

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires (1)

  1. hackbuster

    Bien vu Philippe pour ton analyse et effectivement, la défaite de ce soir fait très mal! Avec un Daviin Davis suspendu par le staff (mais pour quel motif???), et des joueurs qui ne font plus les mêmes efforts qu'en début de saison, les play-off sont encore loin à ce rythme là!

    Allez, je lance un pari en disant que Davis va être coupé lorsque Drake Reed va revenir de blessure. Les 3 ricains seront donc Watson, Prowell et Reed.