ALL STAR GAME

ITW Pierre Pelos : « Le club c’est Mamadou Dia »

Joueur majeur de la première montée en Jeep Elite de l’histoire de Fos-sur-Mer, Pierre Pelos va découvrir lui aussi l’élite la saison prochaine.

Basket Actu : Comment avez-vous vécu cette montée en Jeep Elite après plusieurs échecs ces dernières saisons ?
Pierre Pelos : Un soulagement ! Ça faisait plusieurs années que le club essayait de monter et l’année dernière était la bonne. Personnellement, c’est aussi une délivrance parce que j’ai travaillé dur pour en arriver là.

Basket Actu : Surtout que l’été dernier, vous quittiez Bourg qui venait de monter…
PP : J’étais en fin de contrat. Le club voulait me prolonger, mais le rôle qu’il me proposait ne m’intéressait pas. Pour découvrir la Pro A donc j’ai préféré m’exiler à Fos.

Basket Actu : Avec une année supplémentaire en Pro B, vous sentez-vous prêt à découvrir la Jeep Elite ?
PP : Oui, bien sûr. C’est quelque chose que j’attends depuis longtemps, donc maintenant c’est à moi de faire mes preuves pour pouvoir y rester.

Basket Actu : A 26 ans, vous êtes le plus jeune joueur de l’effectif après un recrutement basé sur l’expérience (Ron Lewis, Malik Hairston, Marcus Dove). Est-ce la bonne recette pour découvrir l’élite ?
PP : L’année dernière, ça nous avait réussi. A voir si cette année ça nous réussira encore. Je pense que pour le coach c’était important d’avoir des joueurs d’expérience parce qu’on est le petit poucet.

Basket Actu : Quand on parle de Fos, on pense forcément à Mamadou Dia qui va entamer sa 14e saison au club.
PP : Le club c’est Mamadou. Il est arrivé quand ils étaient en N2, ils sont montés ensemble en N1, Pro B et maintenant Jeep Elite. C’est l’emblème du club. C’est un modèle, un exemple. Il me parle beaucoup parce qu’il sait que j’ai besoin de ça. Pour moi c’est un plus de l’avoir encore cette année.

Basket Actu : La montée de Fos en Jeep Elite, c’est aussi le retour de l’agglomération marseillaise au plus haut niveau du basket français. Penses-tu qu’il y ait la place pour perdurer aux côtés de l’OM ?
PP : Normalement on devrait jouer six matchs au palais des sports de Marseille. L’année dernière, on avait déjà joué quelques matchs là-bas et on avait réussi à attirer du monde. L’OM prend énormément de place, mais je suis certain qu’il y a la place d’avoir un grand club de foot et un bon club de basket à Marseille.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.