ITW Ron Stewart « Aller en Playoffs »

Le nouveau visage du Paris Levallois

Après son maintien in extremis en pro A la saison passée, le Paris-Levallois (PL) est bien décidé à montrer un nouveau visage cette saison. BasketActu a rencontré Ron Stewart pour aborder la question des nouveaux enjeux du club et parler du recrutement.

BasketActu : Quels sont les nouveaux enjeux pour le PL  cette saison ?

Ron Stewart : Les enjeux pour nous sont déjà d’être mieux classés que l’année dernière. On a concentré notre recrutement cette année pour s’assurer d’avoir une équipe qui jouera ensemble et qui va s’entendre. On sait que l’on aura cela, par contre rien n’est encore sûr quant au niveau que l’on aura.

BasketActu : Que peut on espérer du PL nouvelle version ?

R S : Notre espoir est de pouvoir rejoindre le wagon des huit premières équipes du championnat, c’est clair, même si à ce jour je pense que l’on a une équipe pour jouer un peu plus haut que ça. Ce sont donc nos ambitions pour cette année, d’aller en playoffs voire prendre la dernière place qualificative pour le tournoi des as, ce qui serait bien aussi.

BasketActu : Quelles sont les nouvelles recrues étrangères qui sont venues renforcer le groupe ?

RS : Cette année, nous avons recruté deux américains. Tout d’abord, il y a Trenton Meacham que nous avons pris en tant que meneur de jeu, un peu deuxième arrière mais surtout meneur de jeu. On voulait pour cette saison un vrai meneur de jeu, qui soit plus passeur. C’était important. Le 2e américain est Jawad Williams qui évoluera au poste 4. C’est un gros joueur qui sort de la NBA, capable d’ouvrir le jeu avec son tir extérieur. Il dispose d’un jeu très intelligent, il a un gros QI basket.

BasketActu : Quels sont les nouveaux acteurs français ?

RS : Au niveau français, on a recruté Philippe Da Silva qui était MVP de Pro B. Voilà un autre vrai meneur de jeu, un meneur d’hommes. On a aussi recruté Vincent Masingue qui revient à la maison puisqu’il a débuté sa carrière à Levallois. Et honnêtement, s’il peut rester en bonne santé jusqu’en fin de saison,  il va beaucoup, beaucoup nous aider.

BasketActu : Qu’est ce que cela fait justement de retrouver deux joueurs d’expérience qui ont été formés au club il y a une quinzaine d’années ?

RS : C’est une très bonne chose. En plus « Vince », ne savait pas trop s’il allait prolonger sa carrière cette saison, mais on lui a proposé un challenge et il s’est senti en forme donc prêt à le relever. Le plus pour lui, c’est de revenir à la maison. C’était très motivant pour lui et jusqu’à présent, on est très content qu’il nous ait rejoint.

BasketActu : Comment s’est déroulée la présaison jusqu’ici ?

RS : On vient tout juste de récupérer Philippe Da Silva il y a une semaine, il avait d’ailleurs fait son premier match. Jusqu’à présent, la préparation s’est très bien passée. On est un groupe qui travaille très, très dur et qui est soudé. Maintenant, il faut savoir que l’on est dans la 4e semaine de préparation, donc les joueurs sont un peu dans le trou physiquement. C’est normal. On a joué notre premier match contre une équipe de Pro A face à Dijon et face à un coach qui a une grosse réputation de coach défensif. On savait donc que ce serait très dur. Malgré cela, je pense qu’on a tenu physiquement.

On suit notre préparation tranquillement, et on va essayer d’être prêt pour le 7 octobre prochain.

Credit photo : K Reine

Le retour de Vincent Masingue

Tags : , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.