ITW Sekou Doumbouya : « Je n’ai pas envie de rester sur le banc »

Premier match pro à 15 ans avec Poitiers, découverte de la Jeep Elite à 17 avec Limoges avant le grand saut vers la NBA ? Sekou Doumbouya est l’un des plus gros prospects de la planète basket, et il est Français !

Basket Actu : Vous étiez l’un des joueurs les plus convoités de France cet été. Pourquoi avoir choisi Limoges ?
Sekou Doumbouya : C’est le cadre sportif et le projet du club du club de développer les jeunes joueurs français qui m’a fait pencher pour Limoges. La présence aussi d’un coach qui fait confiance aux jeunes était quelque chose d’important aussi. Je n’ai pas envie de rester sur le banc.

Basket Actu : Votre agent Bouna N’Diaye a-t-il joué un rôle dans ce choix ?
SD : Il n’a pas vraiment eu de rôle. Il m’a juste présenté les clubs intéressés et j’ai fait mon choix.

Basket Actu : En quoi jouer l’Europe peut vous aider dans votre rêve de NBA ?
SD : Ça me fait jouer plus de matchs dans l’année. Je préfère jouer plutôt que m’entraîner.

Basket Actu : Les spécialistes vous annoncent très haut lors de la prochaine draft NBA. Cela vous rajoute-t-il de la pression ?
SD : Ce ne sont que des mock draft, des prédictions. On verra à la fin de l’année. Devenir le Français le plus haut drafté de l’histoire n’est pas mon objectif. Si ça arrive, tant mieux. Mais ce n’est pas le truc que je veux absolument.

Basket Actu : Dans l’optique de la draft, êtes-vous en contact avec les derniers Français draftés, comme Elie Okobo ou Frank Ntilikina ?
SD : Je suis en contact avec les deux mais quand je parle avec eux, je ne parle pas de basket. On parle de leur quotidien, comment ils se sentent là-bas. Ce qu’il se passe en NBA, on connaît. On a juste à se connecter sur un site. Tout le monde sait ce qu’il se passe.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.