ITW Steed Tchicamboud : « Ça devient très dangereux »

Après la rencontre face à l’ASVEL, Steed Tchicamboud s’est exprimé sur la défaite de son équipe et sur les échéances à venir pour l’Elan Chalon.

steed-faceEn déplacement à l’Astroballe, l’Elan Chalon s’est incliné 85 à 75 et Jean Denys Choulet a perdu son premier match sur le banc chalonnais. Ce revers était difficile pour Steed Tchicamboud, auteur d’un match solide (8 points et 6 passes décisives) mais le capitaine chalonnais était déjà porté vers l’avenir… Réaction d’après match avec le Champion de France 2012.

BasketActu : Avec la présence d’un nouvel entraineur, on s’attendait à un « choc psychologique », qui n’a finalement pas eu lieu. Qu’est ce qui n’a pas marché ?

Steed Tchicamboud : La même chose que depuis le début de la saison, les systèmes ne sont pas respectés, ils ne sont pas connus, les écrans ne sont pas posés, donc ça pose toujours un problème. On ne peut pas jouer. Cette année on n’a pas de Blake Schilb qui peut prendre le ballon et faire la différence. Si on arrive pas à jouer collectivement, on ne pourra pas y arriver.

BA : Vous avez pris un éclat au troisième quart temps (27-19), comment expliques tu ce manque d’intensité par rapport à l’adversaire ?

S.T. : Ça je ne peux pas l’expliquer, c’est à chacun de faire son truc. Après on ne peut pas toujours crier. On est des grandes personnes, à un moment il faut se prendre en charge et faire le job.

BA : Justement avec l’arrivée de Jean Denys Choulet, il va y avoir des améliorations au niveau du collectif et des systèmes qui vont être sûrement plus souples…

S.T. : C’est sûr que cette semaine ça va travailler dur. Le coach va mettre des coups de pression, je veux dire des coups de pression pour celui qui ne va pas connaitre les systèmes. Ou celui qui ne posera pas l’écran, ça va chier pour lui. Après on est un club en péril et ça devient très dangereux.

BA : Vous avez mardi prochain un déplacement à Bilbao en EuroCup, ça va être très dur. Comment appréhendez vous ce match ? Avec l’objectif de l’emporter ou en préparant le prochain match de championnat ?

S.T. : Aujourd’hui, on va dire que le plus important c’est le match de championnat. Mais à Bilbao ça va être un bon test, on va pouvoir se régler dessus. Si on peut gagner, on gagnera. Et si on gagne pas, il faudra gagner le derby contre Dijon le week end prochain. Ça fait 10 ans que l’Elan n’a pas perdu ce derby là donc si on perd ce derby, ça va commencer à crier…

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. Bifffle

    Jeoffrey Lauvergne à bien fait de partir…