ITW Thomas Heurtel : « Le favori ? C’est l’Espagne »

Pour le prochain Euro, si la médaille est dans le viseur, Thomas Heurtel place l’Espagne comme favori.

Thomas HeurtelAvec Joffrey Lauvergne, Thomas Heurtel est la révélation de la préparation des Bleus, ou plutôt la confirmation pour ceux qui ont suivi sa belle saison avec Vitoria. Pour le prochain Euro, si la médaille est dans le viseur, la doublure de Tony Parker place l’Espagne comme favorite.

BasketActu : Qu’as-tu pensé des deux rencontres face à l’Espagne et notamment de ton association avec Tony Parker ?

Thomas Heurtel : Je pense que j’ai fait deux matchs intéressants. Après l’association avec Tony c’est davantage parce que l’Espagne jouait avec trois meneurs, trois petits donc Vincent Collet nous a mis ensemble sur le terrain. Mais je pense que les minutes ont été bonnes. Si les équipes adverses à l’Euro refont pareil, on aura la confiance pour reproduire la même chose.

BasketActu : Le fait d’avoir ta place dans les douze a-t’-il changé ta façon d’envisager la préparation ?

TH : Le fait d’être dans les douze a fait que j’ai eu davantage confiance en moi. Je l’ai démontré sur les matchs. Tout le monde me met en confiance à commencer par le coach puis mes coéquipiers.

BasketActu : Est-ce-que tu as beaucoup d’échanges avec les Anciens ?

TH : On discute beaucoup avec Tony, je m’entend bien avec lui comme avec Boris et Florent. Je pense qu’au niveau de la cohésion de groupe ça se passe bien.

BasketActu : Vincent Collet t’a déjà parlé du rôle que tu aurais à l’Euro ?

TH : Il me l’a expliqué en gros. Il m’a dit que sur les matchs de la première phase j’aurais le même temps de jeu que lors des matchs de préparation afin que Tony puisse monter en régime et être à 100% lors des matchs importants.

BasketActu : Collectivement que doit encore améliorer l’Equipe de France ?

TH : C’est sûr que l’on doit améliorer la défense, celle sur pick-and-roll entre autre. Et c’est ce que l’on va faire sur les matchs à venir.

BasketActu : On a quand même senti une évolution positive au niveau du jeu lors de la préparation…

TH : On était à deux doigts de battre l’Espagne. Je pense que l’on est monté en régime petit à petit. On peut aller encore plus haut et on va essayer de le faire dans les jours qui arrivent.

BasketActu : Par rapport à ces deux défaites il y’a quand même des motifs de satisfaction ?

TH : On a vu que Tony était revenu en forme, qu’il était en jambes. Il y’a des choses à mieux faire mais c’est juste sur des petits détails qu’il faudra travailler pour gagner les matchs.

BasketActu : Comment abordez-vous l’Euro ?

TH : On a en premier la place pour le Mondial 2014 et après on va voir pour décrocher une médaille. L’Espagne sera l’adversaire le plus compliqué. Après il y’a la Grèce, la Lituanie etc…Mais le favori c’est l’Espagne.

 

Crédit phot : Ann-Dee Lamour

 

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.