ITW Trent Meacham et l’ASVEL veulent conserver leur titre

Si la saison n’a pas encore démarré, la conquête d’un deuxième titre est déjà présente dans la tête du villeurbannais Trent Meacham.

 

Trent MeachamPour l’Asvel la pré-saison n’a pas été forcément de tout repos. Le bilan (deux victoires pour six défaites) est d’ailleurs moins bon que celui de l’été 2015 (six succès pour quatre défaites). Pour autant cela n’inquiète pas Trent Meacham qui sera cette saison encore l’un des cadres de l’équipe rhodanienne. « Ça a été une bonne pré-saison. On avait beaucoup de nouveaux joueurs et créer une alchimie ça prend du temps ». La tâche a été rendue un peu plus compliquée par l’absence du meilleur défenseur de la saison 2015/16 : Charles Kahudi. L’ailier doit en effet manquer le début du championnat à cause d’une opération de la cheville. « Charles n’est pas là pour le moment. Il nous apporte beaucoup et il manque à l’équipe. Tout le monde doit pouvoir augmenter son niveau durant son absence » explique Meacham.

Le titre déjà dans les têtes

Le match des champions de ce mardi face au Mans (vainqueur de la Coupe de France) à Mouilleron-le-Captif (20h30) sera ainsi un premier test juste avant la reprise prévue ce samedi (18h30) à l’Astroballe face à Monaco. Avec ce début corsé les Villeurbannais devront aussi se méfier de l’étiquette « champion de France » qui sera dans leur dos. « Les équipes adverses sont toujours plus motivées quand elles jouent le champion. C’est presque une bonne chose pour nous, ça nous aide à mieux nous préparer ». Car la défense du titre ne sera pas une chose aisée. « C’est clair que ça ne sera pas facile. Ça sera bien sûr notre objectif. Mais on n’y pense pas encore. Ça sera une très longue saison. On doit juste se concentrer sur notre travail jour après jour (en français dans le texte) ». Trent Meacham, comme Nicolas Lang, pourront s’appuyer sur leur expérience en la matière liée à leurs passages respectifs à Nanterre92 et Chalon. Et avancer « match après match » dans une saison qui s’annonce plus dense que jamais.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour 20

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.