ALL STAR GAME

ITW Xavier Corosine : « Quand tu joues le CSKA, tu es prêt quoi qu’il arrive »

S’il reconnait la supériorité du CSKA Moscou, Xavier Corosine l’assure : la JSF ne se présentera pas en victime face aux Moscovites.

xavier-corosine-largeBasketActu : A quelques heures du premier match d’Euroleague dans quel état d’esprit est-on ?
Xavier Corosine : On est impatient de commencer. La chance que l’on a c’est d’avoir gagné nos trois premiers matchs en championnat donc au niveau de la confiance on est bien. Après on sait que ce match face au CSKA ça va être d’un tout autre niveau, un autre challenge mais on est excité de débuter.

BasketActu : Comment prépare-t’-on un match quand on sait que l’on va souffrir pendant quarante minutes comme jamais ça ne sera le cas en Pro A ?
XC : En partant du constat que quoi qu’il arrive on va souffrir, il faut y aller sans complexes. On n’a que très peu de chances de créer l’exploit mais ce qu’il faut faire déjà c’est se donner à fond, prendre du plaisir parce que c’est nouveau pour la plupart d’entre nous. Ça n’arrive pas souvent dans une carrière. Nous on est content de jouer ce match et on va tout donner lors de cette rencontre.

BasketActu : La danger ça ne serait pas que vous vous disiez que le CSKA c’est surtout un match bonus ?
XC : Je ne pense pas car se relâcher on ne pourra pas. Si on le fait ne serait-ce qu’une seconde on sera sanctionné. Il faudra que l’on soit vigilant à chaque instant. La vigilance, la concentration et la motivation il n’y aura pas de soucis là-dessus. On sera obligé d’être concentré au maximum donc je ne pense pas que l’on puisse tomber dans des travers style « c’est du bonus, quoi qu’il arrive ça se passera bien »… On va tout faire pour être bon et après peu importe le résultat, le plus important c’est de faire un vrai match et de se donner à fond.

BasketActu : A quel point les trois matchs gagnés en championnat peuvent aider à la préparation de cette rencontre ?
XC : Déjà au niveau de la confiance c’est indéniable. Si on avait été à 0-3 ou 1-2 ça aurait été plus compliqué. Là les mecs sont en confiance et je pense que c’est ce qui pouvait nous arriver de mieux pour affronter un gros morceau comme l’Euroleague.

BasketActu : En tant que capitaine est-ce-que tu as un rôle plus particulier pour préparer ce match ?
XC : Pas vraiment. Je n’ai jamais participé à l’Euroleague. J’ai joué une Coupe d’Europe avec Paris et Chalon; l’Euroleague c’est nouveau et je n’ai pas cette expérience que j’aurai pu apporter si ça avait été une autre Coupe d’Europe. Je pense que les mecs sont tous prêts, quand tu joues le CSKA tu es prêt quoi qu’il arrive. A ce niveau-là il n’y aura pas de problèmes.

BasketActu : C’est pour ce genre de match que l’apport de Sergii Gladyr peut être un gros plus ?
XC : Je pense que sa science du jeu et son expérience internationale peuvent nous apporter. Il peut nous apporter un peu plus de sérénité pendant le match et pour la préparation mentale. Chacun va essayer d’apporter quelque chose et il faudra vraiment que l’on soit solidaire. On sait que si on ne joue pas en équipe ça sera très compliqué.

BasketActu : Et sur le plan personnel la confiance est totalement revenue après ta performance face à Antibes ?
XC : Ça fait du bien après des mois compliqués. Je commence à être bien mieux physiquement. J’ai eu quelques petites blessures vite fait au doigt mais je me sens bien mieux physiquement que l’année dernière. J’espère que ça va continuer et que mes performances vont être présentes.

BasketActu : Quelles consignes a donné le staff ?
XC : De ne pas trop complexer. On sait que le CSKA c’est une grosse équipe, une des meilleures d’Europe. Après le soucis que l’on pourrait avoir c’est de trop les regarder, trop les respecter. On sait qu’ils sont meilleurs mais il ne faut pas se présenter en victime.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. DBZ

    Comme disait P. Donnadieu, j'espère que les joueurs de la JSFN ne seront pas de simples spectateurs ce soir (genre le premier match de la finale contre la SIG), après un match de basket reste un match de basket… Bon courage et bonne chance à nous et à mon Partizan à Barcelone…

  2. John

    LOL, ils sont mignons.
    – 40

  3. gael

    – 3 … John t vraiment trop fort … je sens en toi un gran amateur de basket… au sens propre du terme evidemment

  4. John

    ça marche, j'ai réussi à les motiver :D
    chapeau bas, blasé ça passe très prêt.