ITW Xavier Corosine : « La pression sera sur Strasbourg »

Pour Xavier Corosine, la JSF devra se montrer prête à relever le défi face à une équipe strasbourgeoise qui aura la pression.

xavier-corosine-large

Après deux matchs à Strasbourg (1-1), c’est une équipe nanterrienne décontractée qui a pris possession de « sa salle » de Coubertin pour préparer le match 3 de ce mardi. Nous sommes allés à la rencontre de Xavier Corosine, capitaine de la JSF, pour faire le point avant la rencontre. Entretien !

BasketActu : Les deux premiers matchs ont été très différents; qu’est ce qui s’est passé dans l’intervalle ?

Xavier Corosine : Le premier match on peut dire qu’on était là physiquement mais on n’a pas joué notre jeu. En défense, on n’était pas dans l’intensité qu’une finale demande contrairement à Strasbourg qui est rentré directement dans le match. Ils nous ont agressé, ils étaient vraiment en mode finale et nous on était trop attentiste. On a fait une vidéo le lendemain du match, on s’est remobilisé. On a fait des ajustements et on a abordé le deuxième match vraiment d’une meilleure façon. Mentalement on était prêt à relever le défi et physiquement on avait joué avec une grosse intensité.

BasketActu : La capacité à rebondit c’est un des atouts majeurs de Nanterre ?

XC : C’est vrai que tout au long de la saison quand on a connu des échecs, que l’on a fait des mauvais matchs, on a su analyser ça rapidement et tout de suite rectifier le tir. C’est vrai que c’est une de nos forces et on l’a encore prouvé sur le deuxième match.

BasketActu : Pour l’instant le premier objectif est atteint avec le gain d’un des deux premiers matchs…

XC : C’est vrai qu’en gagner un à Strasbourg était vraiment très important si on voulait pouvoir exister dans cette finale. Ca n’a pas été chose simple mais on a réussi à le faire. On sait que Strasbourg va revenir très revanchard mardi à Coubertin. Il faudra que l’on soit prêt à réitérer le même exploit qu’au deuxième match.

BasketActu : Est ce que l’équipe a su prendre rapidement ses repères à Coubertin qui n’est pas votre salle habituelle ?

XC : Trenton a joué ici l’année dernière, moi je connais bien la salle depuis mon passage au PBR. Après je pense que les gars vont vite prendre leurs repères. On est venu ce matin faire beaucoup de shoots, on a un peu de shoots aussi ce soir (lundi). J’espère que ça ne sera pas à notre désavantage de jouer ici.

BasketActu : Pascal (Donnadieu, l’entraineur) a dit que la salle était plus faite pour les shooteurs que Cerdan, c’est aussi ton avis ?

XC : C’est vrai qu’ici j’ai connu quelques bonnes soirées. Après c’est vrai que c’est un peu difficile pour moi cette saison à cause de ma blessure aux adducteurs qui me gène toujours. J’espère que nos shooteurs, Trenton, Chris, Stephen, vont pouvoir enquiller demain (mardi).

BasketActu : Quelle sera la clef de ce troisième match ?

XC : Je pense qu’il y’a un peu de fatigue qui commence aussi à rentrer en compte. Ca sera l’équipe qui sera la plus prête mentalement et qui aura le plus d’énergie à déployer demain en défense. Et en attaque il y’aura l’adresse qui rentrera en ligne de compte et bien sûr l’impact du secteur intérieur.

BasketActu : Est-ce-que vous n’avez pas aussi remis la pression sur les épaules de la SIG ?

XC : Je pense aussi que la pression est revenue sur eux même si nous on sait que ces playoffs ça n’est que du bonus, on n’a pas vraiment de pression par rapport aux résultats. Mais à deux matchs d’un titre on a forcément envie d’aller au bout. Mais je pense que la pression sera sur Strasbourg à nouveau.

BasketActu : Qu’est ce que tu penses de tout l’engouement autour de Nanterre ?

XC : Ca nous fait plaisir à nous les joueurs, ça fait plaisir pour le club. Je pense que le club mérite ce qui lui arrive. C’est un club sain qui véhicule de bonnes valeurs.

BasketActu : Ce côté sain vous permet de mieux gérer la pression ?

XC : C’est vrai que l’on regarde un petit peu la presse, on regarde un peu internet, ce qui se dit à droite à gauche… Mais on est dans notre petite bulle. On essaye de ne pas trop se laisser influencer. On se concentre sur notre finale, sur nos objectifs pour préparer au mieux cette finale.

 

Tags : ,
Comments

Commentaires (1)

  1. Zack

    Ca serait bien pour lui et pour Nanterre qu'il sorte un gros match lors d'une des manches de ces finales …