J10 Pro B : Antibes s’écroule à Bordeaux, Pau punit Boulogne

Tous les résultats de Pro B à la sauce bullet.

Pau Orthez- Boulogne sur Mer : 101-76

Une valise c’est un peu ce qu’a récolté le SOMB sur le parquet de Pau. Un Béarnais aura en tout été dans une forme éclatante : Brian Boddicker qui termine le match avec 36 d’éval (27 points et 7 rebonds). Antoine Mendy a quant à lui sorti un match plein avec 14 points, 7 rebonds et 5 passes décisives. Boulogne sur Mer aura finalement été bien trop maladroit tant au niveau des balles perdues (18) que du tir où les Nordistes terminent avec un petit 41,7%.

 

HTV-Saint Quentin : 84-61

Un énième gros match de Julien Lusieu (17 points, 8 rebonds et 5 passes décisives) n’aura pas suffi aux Picards. A l’image de Jimmal Ball (triple zéro pour -8 d’éval), l’équipe était dans un jour sans. Cela tranche donc avec la belle prestation offerte par les Varois. Gorjan Radonjic a été dans le rythme (20 points et 3 rebonds) quant à Terence Dials, sa présence sous la raquette aura été précieuse (8 prises). Pour le HTV la saison est peut-être véritablement lancée.

 

Bordeaux-Antibes : 98-89

La sensation de la soirée est venue de la Gironde car fort peu de monde aurait parié sur une victoire des JSA. Peut-être libéré par le départ de Jean-Marc Dupraz, Thomas Coleman a sorti les habits de grand soir : 22 points et 8 rebonds pour 29 d’éval. Face à lui Tim Blue aura marqué 30 points mais le 31-20 encaissé dès le premier quart-temps a finalement pesé trop lourd dans la balance pour que les Antibois fassent tomber les JSA.

 

Charleville Mézières-Saint Vallier : 69-61

Dans un match qui ne restera pas dans les annales du beau jeu, le promu a assuré l’essentiel pour l’emporter à domicile. Tafari Toney termine avec la meilleure éval’ (13) pour ses 11 points et  7 rebonds. Malgré le gain de la bataille du rebond (33 à 28), le club drômois paye finalement très cher ses 23 pertes de balle ; ce qui dans un match serré est trop rédhibitoire.  A noter toutefois le bon match de Florent Tortosa (19 points et 2 rebonds en 31 minutes).

 

Le Portel-Nantes : 103-80

Ils ne peuvent plus se cacher avec cette nouvelle victoire : les Nordistes peuvent nettement jouer le Top4. Notamment grâce à l’un des intérieurs US les plus expérimentés de Pro B : Sherman Gay qui a claqué 21 points et pris 5 rebonds. Avec un jeu pas toujours bien en place (16 balles perdues), Nantes a aussi payé une adresse moins importante que celle de son adversaire (62,5 à 50,9%). La saison risque toujours d’être aussi longue, l’Hermine ne décollant pas du bas de tableau.

 

Rouen-Fos sur Mer : 78-84

 Fos sur Mer continue sur sa bonne dynamique en accrochant le scalp de Rouen qui traverse une petite période tumultueuse. Match après match, John Williamson fait oublier « Big Sherm » son prédécesseur avec un nouveau bon match (21 points et 4 rebonds), bien secondé au scoring par les 14 points de Sacha Giffa. Signe supplémentaire des progrès réalisés par l’équipe : celle-ci n’a perdue que sept balles. Quant à Laurent Sciarra, le plus dur pour lui va être de trouver des solutions offensives derrière le duo McKines/Bassett qui a apporté 50 des 78 points normands.

 

Lille-Denian : 85-86 ap

S’il fallait retenir une chose du match livré par Denain, c’ets le coeur mis à l’ouvrage par les hommes de Marc Silvert. En dépit d’un contexte compliqué hors-terrain, les Nordistes n’abdiquent pas pour ce qui est de la partie terrain. Face à Lille, il aura fallu attendre la prolongation pour conrétiser la victoire. John Flowers aura été présent au tir (26 points mais à seulement 45,8% de réussite) mais les 10 points et 20 (!) rebonds de Marcus Kitts ont été tout aussi important. Sans forcément démériter, Lille aura finalement manqué de ce petit brin de réussite qui fait retomber la pièce du bon côté.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.