J15 Liga Endesa : les dix choses à retenir

Détour par le pays où la moustache est mixte.

Juanca Navarro dépucelle le Real Madrid

Le Barça termine son année en apothéose. A la peine en championnat, avec 7 victoires pour autant de défaites jusqu’ici, le club de Xavi Pascual fait chuter le rival et leader incontesté de la Liga au Palau Blaugrana (96 – 89). Grand vainqueur de l’affrontement des ballerines des parquets, Juanca Navarro renvoie Kunis Fernandez dans les cordes en sortant une ligne de stats complètement dingue (33 pts à 12/13, 3pds, 8 fts provoquées, 44 d’éval). Les Catalans à plus de 90 points dans un match, on n’avait plus vu ça depuis la cinquième journée, face au petit club du CB Canarias. En revanche, Erazem Lorbek (9 pts, 4 d’éval) est toujours porté disparu.

Les Français font une indigestion de foie gras

Habitués à gambader sur le parquet de Bercy à la même période de l’année, entre une coupette de champagne et un énième toast au foie gras (ou l’inverse), Fabien Causeur (absent), Adrien Moerman (5 pts, 4 d’éval) et Kim Tillie ne se sont pas montrés à leur avantage. Étincelant en Euroleague, le Bitterois, encore une fois présent dans le cinq de départ, a toujours autant de mal à confirmer sur la scène ibérique (8 pts, 4 d’éval). Adversaires d’un soir, Tariq Kirksay (5 pts en 12 min) et Tillie (2 pts en 5 min) ont tous deux fait dans la sobriété, même si l’ancien nancéien peut se consoler avec la victoire. Seuls Francés en forme, Mike Gelabale (13 pts en 19 min) et Flo Pietrus (6 pts, 3 rbds, 9 d’éval en 15 min) se sont fait plaisir face à des Malaguenos venus faire leur promenade digestive.

Un Grand Canari protéiné

L’arrivée de la société de compléments alimentaires Herbalife en tant que sponsor principal n’y est peut-être pour rien, mais Gran Canaria ne fait pas dans la dentelle cette année. Pouvant compter sur les panzers Uros Slokar et Spencer Nelson dans la peinture, le club insulaire se fait un malin plaisir à bouleverser la hiérarchie en ACB. Après le FC Regal il y a deux semaines, c’est cette fois-ci un autre club catalan, à savoir la Juventut Badalone, qui a dégusté sévère (80 à 50). Mais attention, les Canaries ne sont pas à l’abri d’une épidémie de grippe aviaire.

Justin Doellman pichichi de l’année 2012

Avec 595 points marqués, Justin Doellman est le meilleur scoreur de l’année 2012 en Liga Endesa. L’ancien orléanais devance Jaycee Carroll (585), Sergio Llull (573) et Erazem Lorbek (559). Rien que ça. Felipe Reyes termine meilleur rebondeur de l’année (270), devant son ancien coéquipier, Ante Tomic (266). Devancé par Doellman au classement des meilleurs scoreurs, Carroll termine là encore second dans la catégorie des joueurs ayant rentré le plus de paniers extérieurs. Avec 93 « triples », le Madrilène se fait doubler par Corbacho, le pistolero de Blusens Monbus (96 banderilles). Prends ça dans les dents, Xavier Corosine.

Saer Sene prend son envol et brise le plexiglas

Après s’être fait les croisés en janvier dernier, Saer Sene avait eu du mal à retrouver le rythme. Aujourd’hui, l’ancien gravelino-dunkerquois semble être revenu au top, puisqu’il aligne les chiffres depuis début décembre. Preuve en est, face à Vitoria, le pivot sénégalais a rendu une copie quasi parfaite avec ses 24 points (à 9/9), 5 rebonds, 2 contres et 8 fautes provoquées pour 34 d’évaluation. Et en plus il s’est permis de briser le plexi à l’entraînement…

Alahji Mohammed parle français…

…enfin, juste un mot.

 

Le Top 7

Pablo Aguilar fait passer un message…

…à vous de savoir lequel.

Cajasol respire

Joan Plaza parti au Zalgiris Kaunas, les Sévillans demeuraient optimistes en s’attachant les services du légendaire Aito Garcia Reneses. Auteur d’un recrutement plutôt clinquant dans un championnat frappé par la crise économique, Cajasol ne s’attendait bien évidement pas à devoir naviguer dans les profondeurs du classement fin décembre. Vainqueurs de Lagun Aro il y a deux semaines, puis défaits de justesse à Badalone puis Fuenlabrada, les Andalous se sont vengés ce weekend en fessant bien comme il faut les joueurs de Valladolid (94 – 57). De quoi enterrer un peu plus Manresa et Lagun Aro, rejetés à deux longueurs… et commencer à entrevoir le bout du tunnel ?

Le communiqué de Valencia Basket

En un petit mois du côté de Valence, Joffrey Lauvergne a marqué les esprits. Auteur du shoot de la gagne face à Manresa, l’intérieur voyait son avenir bouché sur les bords de la Méditerranée malgré de bonnes prestations. Parti dans des conditions rocambolesques de l’Elan Chalon fin novembre, le néo-joueur du Partizan Belgrade a vu les dirigeants valenciens saluer son professionnalisme dans un communiqué officiel ce lundi. Comme quoi…

 

Pos Equipe J G P P.P. P.C.
1  Real Madrid 15 14 1 1.334 1.171
2  Caja Laboral 15 12 3 1.232 1.123
3  Valencia Basket 15 11 4 1.220 1.114
4  Herbalife Gran Canaria 15 11 4 1.151 1.055
5  Uxue Bilbao Basket 15 10 5 1.195 1.119
6  CAI Zaragoza 15 9 6 1.143 1.063
7  FC Barcelona Regal 15 8 7 1.159 1.063
8  Asefa Estudiantes 15 8 7 1.228 1.174
9  Unicaja 15 8 7 1.104 1.078
10  Blusens Monbus 15 8 7 1.091 1.092
11  FIATC Joventut 15 7 8 1.156 1.208
12  UCAM Murcia CB 15 6 9 1.162 1.253
13  Blancos de Rueda Valladolid 15 6 9 1.138 1.235
14  CB Canarias 15 5 10 1.130 1.212
15  Cajasol 15 4 11 1.057 1.156
16  Mad-Croc Fuenlabrada 15 4 11 1.114 1.214
17  Assignia Manresa 15 2 13 1.137 1.275
18  Lagun Aro GBC 15 2 13 1.049 1.195
Tags : , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.